Une dizaine de platanes déracinés en bordure de la D.104

20220817105745ICSf.jpg

Une véritable tornade dans un étroit couloir durant l'orage

 L’orage annoncé pour ce mardi 17 août est bien arrivé vers 22h  amenant en quelques minutes, une trentaine de ml de pluie , bienvenue certes,  mais insuffisante pour assurer  la fin de la sécheresse. Quelques portes de garage en contre-bas ont parfois laissé passer un peu d’eau mais rien de grave . Il n’en a pas été de même du vent.  Si sur la place Carnot et dans les rues se sont principalement les feuilles qui sont tombées en masse et quelques petites branches  sans grandes conséquences même si elles ont mis en alerte les pompiers , il n’en a pas été de même sur la D.104 ( route de Mirande )..

Là sur une portion de 50 mètres environ, neuf platanes pratiquement centenaires, côté nord de la route  ont été déracinés et se sont couchés sur le terrain avoisinant, laissant donc l’accès à la route qui a été sécurisée cependant par les services techniques du département. L’un d’eux s’est abattu à quelques mètres d’une habitation , heureusement en rénovation. Les poteaux supportant les câbles électriques et téléphoniques ont été entrainés dans cette chute  mais sans ruptures des circuits. On a  l’impression que ce secteur a été pris dans un couloir d’un vent d’une violence inouïe, comme une tornade, venue du sud ,   ajoutée aux conséquences de la sécheresse sur l’enracinement ,   car on n’avait jamais vécu une telle situation . Uniquement des dégâts matériels donc  qui ont, en plus, permis le maintien de la circulation sur la D. 104

P1100080 (Copier).JPG
Cette maison a été épargnée de justesse !
P1100078 (Copier).JPG
Un bûcheron n'aurait pas fait meilleur abattage !
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles