Le Groupement d'employeurs 4 Saisons (Le Houga) augmente son activité en 2020-2021

DR1 0 Saisons Sylvie Robin et Gérard Pargade, co-présidents du GE 4 SAISONS1bis 220622_.jpg

Après 2 exercices en demi-teinte

Le Groupement d'employeurs multisectoriel 4 Saisons tient son assemblée générale le 22 juin 2022. On sait qu'il met à la disposition des entreprises adhérentes du personnel qualifié. Dans le Gers, les Landes, les Hautes Pyrénées et les Pyrénées atlantiques.

Créé notamment à l'initiative de Plaimont et de Vivadour, il intervenait à l'origine dans le secteur agricole, surtout dans la vigne et le maïs. Mais il se développe dans d'autres secteurs de manière, notamment, à diversifier son activité et à tendre vers le plein emploi de ses salariés. Vu que le secteur agricole a surtout besoin de main d’œuvre de juin à novembre.

Autre volet de l'activité de 4 Saisons : procurer du travail aux demandeurs d'emploi pour les employer lui-même ou les proposer aux entreprises qui ont besoin de recruter.

Ci-dessous une petite synthèse du rapport d'activité des 2 coprésidents Sylvie Robin et Gérard Pargade.

Un renouveau marquant dans l'activité

Depuis 2018, une baisse du nombre d'heures de travail mises à la disposition des entreprises était en cours. Due à la crise sanitaire, à la difficulté de recruter du personnel et, probablement aussi, au départ en retraite de nombre d'agriculteurs.

Or, si durant la première moitié de l'exercice, cette tendance s'est prolongée, elle s'est inversée pendant la deuxième moitié. L'activité est repartie de l'avant, si bien que le nombre d'heures travaillées a augmenté de 6 % à 227 003 contre 214 528 à l'exercice précédent. Tandis que le chiffre d'affaires augmentait de 7 % à 4 571 866 euros contre 4 286 260.

Le GE 4 Saisons s'est impliqué pour répondre par la formation à la perte du savoir-faire des métiers de la vigne et des autres métiers agricoles sur le territoire.

En 2021, le GE 4 Saisons a employé 148 équivalents temps pleins dont 66 salariés fidélisés (CDI, contrats d’apprentissage et contrats de professionnalisation) sur divers postes, un nombre qui n’avait pas été atteint depuis plusieurs années.

Une étude est lancée sur la faisabilité d'un Groupement d'employeurs pour l'insertion et la qualification (GEIQ).

Des difficultés surmontées

Les équipes du GE ont été confrontés à des difficultés internes importantes :

  • de nombreux départs s'ajoutant aux absences (pour cause de crise sanitaire),

  • la difficulté à recruter du personnel,

  • un système d'information acquis en 2019, dont les dysfonctionnements compliquait l'activité du GE 4 Saisons.

Une reconquête amorcée

Il fallait faire effort sur l'organisation, sur l'accompagnement des chargés d'affaires, sur l'analyse et la relance des secteurs d'activité.

Une première décision est bientôt prise : la fusion des pôle RH (Ressources humaines) et Juridique, Qualité Hygiène, Sécurité, Environnement. Simultanément à l'entrée en vigueur d'une nouvelle Convention collective nationale pour les salariés de la production agricole et des CUMA (Coopératives d'utilisation de matériel agricole).

De plus, les accidents du travail font l'objet d'une analyse en commun avec les salariés et la MSA de manière à recueillir les propositions.

Puis le GE 4 Saisons s'est orienté vers l'internalisation de la formation de son personnel. Avec le lancement de l'Action de formation en situation de travail (Afest).

Une deuxième décision a consisté à exiger de l'éditeur du logiciel un service amélioré.

Une troisième a été de relancer les contacts avec les adhérents anciens et d'en approcher de nouveaux. Spécialement dans le secteur de la vigne, qui était en baisse et dans celui de la castration du maïs. Résultat : l'activité de certains secteurs, comme celui des semences agricoles, a augmenté de 25 %.

L'opération « Jobs in Jers »

L'association Pimao de Perchède est à l'origine de l'opération. Le GE 4 saisons a embauché 50 étudiants pendant 3 semaines en juillet 202 pour castrer le maïs. Privés d'emploi par la crise sanitaire, ils ont pu être rémunérés tout en étant hébergés gratuitement à la Maison familiale d'Aire-sur-l'Adour. Avec le soutien financier des Régions Occitanie et Aquitaine.

Tout au long de ce rapport d'activité, le GE 4 Saisons s'affirme comme un acteur économique majeur du territoire qui s'efforce de contribuer le plus possible à son développement harmonieux.

Par ailleurs, il a soutenu le monde agricole lors de la période de gel au mois d’avril 2021, en révisant ses tarifs à la baisse pour la saison des travaux en vert.

N.B. - Sur la photo du haut de page, communiquée par le GE 4 Saisons :  Laurence d'Aldeguier, présidente de la MSA MP Sud, Patricia Saget-Castex, vice-présidente de la MSA MP Sud, Étienne Ducongé, sous-directeur MSA PP Sud et Coralie Dauphinot, directrice du GE 4 SAISONS, Sylvie Robin et Gérard Pargade, coprésidents du GE 4 Saisons.

DR2 3 Saisons 1bis 220622.jpg
Gérard Pargade et Sylvie Robin, coprésidents du GE 4 Saisons, (photo GE 4 Saisons)
DR2 4 Saisons 1bis 220622.png
Le pot convivial après l'assemblée générale (photo GE 4 Saisons)
4 Alain marin Gérard Pargade 1bis 050821.jpg
Alain Marin (Pimao) et Gérard Pargade à la réunion bilan de Jobs in Jers le 05.08.2021jpg
3 Rassemblement jeunes et cadres 1bis 050821.jpg
Les étudiants de Jobs in Jers le 5 août 2021
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles