L'Auberge de France a ouvert ses portes à la place des Marmats

P1080834 (Copier).JPG

Restauration ouverte à midi du mardi au samedi et  le soir du jeudi au samedi à partir de 18h

Ce vendredi 27 mai, l’ancien Hôtel de France, devenu entre-temps « les Marmats » rouvre ses portes avec Sandrine et Philippe Dubacq , les nouveaux propriétaires accompagnés de leur jeune Zoé,  Sirine  assurant le service. Ce sera désormais « l’Auberge de France » , un nom qui laisse présager une cuisine du terroir, simple mais gouteuse ,  à partir de produits frais  du terroir. Pour ce couple venu de Lille,  ce sera le quatrième établissement après avoir  fait leurs armes dans le semi-gastronomique et dernièrement dans le «  routier » . Pourquoi ce long déménagement ?  Envie de changer d’air, il suffisait donc de trouver ce qui pouvait être comme un coup de cœur.  Plusieurs  régions ont été  approchées, Sandrine connaissant déjà le  Gers et la célèbre émission de TF1  «  S.O. S. Village » a fait le reste. Acheté sur vidéo bien orientée, il a fallu se mettre au travail pour tout remettre nickel  et aujourd’hui tout est prêt pour ce nouveau départ avec Philippe aux fourneaux

La restauration est ouverte à midi du mardi au samedi  de 8h30 à 15h et  le soir du jeudi au samedi à partir de 18h . Pas de carte mais le menu du jour proposera au choix, deux entrées, deux plats et deux desserts avec possibilité d’un plat principal «  amélioré »  selon l’humeur du chef

 Le dimanche ouverture de 9h à 14h30 avec apéro et planches à déguster

Pas de problèmes pour les petit déjeuner : le client pourra  demander  des chocolatines  mais  certains ont déjà découvert le «  Picon-bière » et durant les  parties de cartes du vendredi matin , les gasconnades et carabistouilles vont faire bon ménage jusqu’à se confondre

 Lors de l’inauguration où se sont retrouvés de nombreux commerçants et autres invités, le cocktail   offert à tous a vite détendu l’atmosphère. Souhaitons un retour gagnant à cet établissement qui a  connu par le passé une belle renommée……

Dès le lendemain, vendredi jour de marché, la terrasse a fait le plein dès  l'ouverture,  le premier consommateur, en fait une consommatrice,  s'est vue offrir  pour l'occasion le café , sans doute le premier d'une longue série pour beaucoup qui désespéraient de ne pouvoir faire une petite halte tonifiante ou rafraichissante à Seissan ! 

 

P1080824 (Copier).JPG
Lors de l'inauguration, accueil en toute simplicité des invités
P1080834 (Copier).JPG
Bienvenue à Sandrine et Philippe Dubracq sans oublier Zoé
P1080838 (Copier).JPG
Debout ou assis chacun a trouvé sa place
P1080837 (Copier).JPG
Le café, lieu de bien des débats
P1080844 (Copier).JPG
Dès le matin du marché, la terrasse a fait le plein
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles