Pourquoi pas un départ d'étape du Tour de France à partir de Condom et de la Ténarèze ?

CCT 14 decembre 25.JPG

Une idée lumineuse évoquée lors de la dernière réunion du conseil communautaire de la CCT

Cette réunion, chacun a pu y assister via la chaîne YouTube de la Communauté de Communes de la Ténarèze (CCT). Comme chacun peut encore la consulter puisqu'elle est disponible directement en cliquant sur ce lien

La navigabilité sur la Baïse

L'envasement de la Baïse, côté Lot-et-Garonne, a empêché la société Locaboat d'avoir une activité normale cette saison. L’interdiction de navigabilité entre l’écluse de Pacheron et celle de Moncrabeau n'a permis d'effectuer aucun trajet entre Agen et Valence-sur-Baïse, les bateaux ayant dû rester à quai.

Locaboat est la dernière entreprise qui permet de louer un bateau pour aller d'Agen à Valence, en faisant uniquement un trajet sans être obligé de faire l'aller et retour. Sans la présence de cette société, il ne resterait que les plaisanciers privés, ce qui diminuerait de façon notable le flux de bateaux sur la Baïse.

En conséquence, l'exonération à 100 % de la redevance liée à l’autorisation d’occupation temporaire du domaine public, soit 4.000 euros TTC pour 2021, est proposée au vote des élus. Cette exonération est adoptée à la majorité, avec une voix contre.

Délibération d’intention - Schéma directeur de mobilités actives

Cette délibération après sa lecture détaillée par le président sera adoptée à l'unanimité.

Porté par le comité syndical du PETR du Pays d’Armagnac, il s'agit de la création d’un schéma directeur cyclable à l’échelle du Pays d’Armagnac soutenu par l’ADEME à travers l’appel à projet "AVELO Rézo-cycle". Une étude va être réalisée pour laquelle plusieurs communes de la Ténarèze se sont portées volontaires pour y prendre part. Il s'agit de Condom, Valence-sur-Baïse, Montréal-du-Gers, Saint-Puy, Maignaut-Tauzia et Mouchan. Arrivant après les autres, Larressingle vient également de se porter volontaire pour cette démarche.

Mais qui dit mobilité active, dit vélo et qui dit vélo, dit Tour de France ! Cela a donc donné des idées à Xavier Fernandez, le maire de Larressingle, commune où est installé un retraité du Tour de France avec un palmarès assez impressionnant : une carrière débutée en 1997 dans l’équipe Festina. Ensuite chez Cofidis durant deux ans, il a rejoint Jean-René Bernaudeau durant sept ans. Un parcours professionnel de quatorze ans avec dix Tours de France, deux d’Italie et un Tour d’Espagne. Reconverti depuis 2010, devenu viticulteur et commercial, Laurent Lefevre a donc suggéré l'idée à son maire : pourqoi pas une étape du Tour de France à Condom ? Xavier Fernandez l'avait déjà évoqué à la dernière réunion pléniere, il le redit et se contente d'ajouter : "Je vous laisse méditer là-dessus"

Ce qui lui attire la réponse immédiate de Maurice Boison : "Xavier, nous allons méditer sérieusement pour savoir si il y a une possibilité ou pas." Comme Xavier Fernandez, le président de la CCT a bien conscience qu'un tel événement aurait des répercussions économiques et touristiques importantes sur le territoire.

Une idée à retenir mais... ? ...Et pourquoi pas après tout ?

Le Centre Salvandy sera réhabilité en six phases et sur six ans environ.

S’inscrivant dans la programmation des crédits ordinaires départementaux (DETR et DSIL), pour en bénéficier, il est impératif de phaser le projet afin de pouvoir faire une attribution échelonnée de crédits sur plusieurs années.

Le phasage technique proposé découpe l’ensemble du chantier en neuf zones géographiques et en six phases successives, une de déconstruction et cinq de réhabilitation et d'aménagements.

Les travaux s'échelonneront entre cinq ans au mieux et sept ans au maximum. Afin de permettre l’installation du tribunal de proximité fin 2024, date limite exigée par la magistrature, la première phase du projet doit donc réhabiliter l’ensemble du bâtiment ouest et la partie nord du parking attenant. Cette phase permettra par ailleurs de mettre en place l’ensemble des installations techniques nécessaires pour la totalité du site : eau, électricité, chauffage, téléphonie, etc. Outre le tribunal, cette aile comportera la salle de conférence et des bureaux qui seront mis en location.

Le principe de phasage des travaux est adopté à la majorité avec cinq abstentions, de même que le point suivant, la modification du plan pluriannuel d’investissement du centre Salvandy mais avec une abstention de plus, soit six abstentions.

Lors de la réunion du 7 décembre, à Caussens - Photo MLS

Lors de la précédente réunion plénière, en présentiel, le mardi 07 décembre 2021, à la salle des fêtes de  Caussens, l'ordre du jour était moins chargé puisqu'il comportait seulement sept points différents plus les questions diverses.

Un point essentiel aura retenu l'attention, le sixième sur l'attribution du marché de déconstruction et désamiantage du Centre Salvandy. En effet, le vote à l’unanimité de cette délibération signifie que le chantier du Centre Salvandy va pouvoir enfin démarrer. Il était grand temps, un an après le lancement de la consultation, alors que le tribunal de proximité et son installation avec une date butoir, décembre 2024, conditionne le déroulement des travaux.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles