Eric Fraj à Touget

IMG_2242-640x360.jpg

Retour sur ses 50 ans de chansons

Le samedi 20 novembre Eric Fraj a fêté son 50ème anniversaire de chansons à Touget (32) en compagnie de Guillaume Lopez venu en ami et voisin et de Morgan Astruc aves sa guitare.

Ce fut, comme prévu, un concert mémorable. Avec des chansons des plus anciennes jusqu'à ses plus récentes créations que l'on retrouvera sur son double CD à venir. Cet album « La vida » paraîtra vers la fin février. Il est fabriqué en collaboration avec le CAMOM et Tròba Vox. Vous y trouverez 32 chansons dont 30 inédites en occitan, catalan, castillan ou français, dans un éclectisme stylistique (tango, reggae, ballades, blues, jazz, flamenco, etc.) comme poétique pour évoquer un voyage étrange et complexe : la vie. Avec des artistes de choix: Daidièr Mir (graphisme), Morgan Astruc (arrangements, palmas, guitare), Mingo Josserand (prise de son,  arrangements, piano, claviers), Thierry Roques (accordéon), Clairveau Ramsamy (contrebasse), Hervé Chiquet (percussions), Simon Portefaix (batterie et percussions), et bien sur son complice depuis 20 ans : Guillaume López (arrangements, voix, flûtes, boha). Sans oublier les surprises ! On peut l'acheter en souscription sur le site : https://ericfraj.com/oc/soscripcion-per-la-vida/ au prix de 20 €uros.

 

Lo dissabte 20 de noveme Eric Fraj hestejec lo son 50au anniversari de cantaire a Toget en Gèrs en companhia de Guilhèm Lopez vengut en amic e en vesin e de Morgan Astruc dambe la sua guitara.

Estoc, coma podèva se predíser, un concèrt de memòria. Dab cançons de totas datas, de las mes ancianas dinc a las creacions que seran suu lo son doble CD a vénguer. Aqueth album « La vida » pareisherà de cap a la fin de heurèr. Que’s hargat en collaboracion amb lo CAMOM e Tròba Vox. I trobaratz 32 cançons dont 30 ineditas en occitan, catalan, castelhan o francés, dins un eclectisme estilistic (tango, reggae, baladas, blues, jazz, flamenco, etc.) coma poetic per evocar un viatge estranh e complèxe : la vida. Amb d’artistas de tria : Daidièr Mir (grafisme), Morgan Astruc (adobaments, palmas, guitara), Mingo Josserand (presa de son, adobaments, piano, clavièrs), Thierry Roques (acordeon), Clairveau Ramsamy (contrabassa), Hervé Chiquet (percussions), Simon Portefaix (batariá e percussions), e de segur lo son complici de 20 ans : Guillaume López (adobaments, votz, flaütas, boha). Sense oblidar las suspresas ! Que’s pòt crompar en soscripcion suu site : https://ericfraj.com/oc/soscripcion-per-la-vida/ au prètz de 20 €uros.

 

 

imatge-soscripcion-web-900x900.jpg

 

Que cau tanben arremerciar tota la còla de "la Petita Pòrta" que nos an hèit un arcuelh de prumèra.

De son concèrt avem podut enténer ua cançon vielha de 40 ans que sembla d’ua actualitat cosenta.

: l’òme nuclear : https://ericfraj.com/release/in-extremis/

 

Il faut aussi remercier toute l'équipe de "La Petite Porte" qui nous ont offert un accueil digne de l'évènement.

Lors de son concert, nous avons pu entendre uns de ses chanson vieille de 40 ans qui semble d'une actualité cuisante : L'homme nucléaire"  : https://ericfraj.com/release/in-extremis/

 

L'òme nuclear

Quand lo dius farlabicaire
Volguèt far un òme nòu,
Se n'anguèt trobar sa maire,
Per aver quaranta sòus.
Se crompèt una maquina,
Que lusissiá al solèlh :
Un motor, una turbina,
De fèr blanc e de niquèl.

Cric, crac,
L'òme nuclear...
Cric, crac,
Aurà lèu ganhat !

Trabalhèt coma una bèstia,
Sens quitar son obrador,
E puèi se carguèt la vèsta
Per anar beure un pinton.
D'aquèl temps, lo vièlh Sant Pèire
Qu'aimava de se gaudir
Dins la maquina de fèrre
Metèt de grana de lin.

Foguèt un òme sens cervèla
Que sortiguèt del molin,
S'espandiguèt sus la tèrra
Coma l'agram pel camin.
Bastiguèt qualquas centralas
Nuclearas dins son òrt,
Puèi butèt la manivèla :
Cresiá d'èsser lo pus fòrt.

Mas cadun dins sa carrièra,
Faguèt lo meteis trabalh,
Atal espetèt la tèrra,
Dins un fòrt sarrabastal !

Cric, crac,
L'òme nuclear...
Cric, crac,
Ara es acabat ?

 

L'homme nucléaire

Quand le dieu bricoleur
Voulut faire un nouvel homme,
Il alla trouver sa mère,
Pour avoir quarante sous.
Il acheta une machine,
Qui luisait au soleil :
Un moteur, une turbine,
De fer blanc et de nickel.

Cric, crac,
L'homme nucléaire...
Cric, crac,
Il aura bientôt gagné !

Il travailla comme une bête,
Sans quitter son ouvrage,
Puis il mit sa veste
Pour aller boire une pinte.
Pendant ce temps, le vieux Saint-Pierre
Qui aimait s’amuser
Dans la machine de fer
Mit des graines de lin.

Ce fut un homme sans cervelle
Qui sortit du moulin,
Il se répandit sur la terre
Comme le chiendent sur le chemin.
Il bâtit quelques centrales
Nucléaires dans son jardin,
Puis actionna la manivelle :
Il se croyait le plus fort.

Mais chacun dans sa rue,
Fit le même travail,
Ainsi péta la terre,
Dans un fort pétard !

Cric, crac,
L'homme nucléaire...
Cric, crac,
Maintenant est-ce la fin ?

Eric Fraj – 1980 - Paraulas de Robèrt Martí

 

 

OSTAU GASCON - 15, rue Marceau - 32000 Auch - 05 62 08 52 49

www.ostaugascon.wordpress.com - @ostaugascon 

Permanéncia lo dimècres  (permanence le mercredi) de 14 h a 16 h

Talher lenga lo diluns (atelier langue le lundi) a 18 h

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles