Le RCA souffle le chaud et le froid

P1730777.JPG

Impétueux en première mi-temps les auscitains subissent le jeu des Basques en seconde période

Rugby, Fédérale 1

Auch (Stade du Bourrec). 700 spectateurs environ. Auch : 31, Anglet : 22. Mi-temps : 28 à 7. Arbitre principal : Jouad Marboh (Ligue PACA) assisté de Albéric Lascou et Frédéric Cambou (Ligue Périgord Agenais).

Pour Auch : 4 essais, Lagardère (2e), Demai-Hamecher(4e), Massart (16e), Clauzade (32e), essais transformés par Vignes ; 1 pénalité de Vignes (80e). Cartons Jaunes : Menabdishvili (55e), Janlin (78e).

Pour Anglet : 3 essais, Fischer (40e), Iturriria (48e), Tsouladzé (57e). 2 transformations, Iturriria, Maamaa. 1 pénalité, Maamaa (65e).

AUCH : Vignes, Gaignard, Lagardère, André, Demaï-Hamecher, Magnoac, Massart ; Thierry, Clauzade (c), Soufflet,  Loutocky, Guérois ; Halzuet, Peotta, Lombard-Buret. Remplaçants : Balagna, Janlin, Fossaert, Baczkowski, Lafforgue, Pérusin, Vandekerkof, Menabdishvili.

ANGLET : Maamaa tuaiahutapu, Tsouladze, Pietrelli, Chabat, Fisher, Iturriria, Pommiès, Laulhe, Bergounioux, Gilibert, Dos Santos (c), Dartigues, Jadot, Meneses, Ropars. Remplaçants : Mena, Martinez, Berho, Dupont, Layan, Dhuin, Cahuzac, Chocou.

Pour cette dernière rencontre de ce dimanche 24 octobre après-midi au Bourrec, le RCA a soufflé le chaud et le froid.

Une première mi-temps éclatante

Même le chaud brûlant lors de la première mi-temps avec une entame euphorique avec à la clé un premier essai sur un beau mouvement des trois quarts que conclu Anthony Lagardère, Mathieu Vignes se charge de la transformation (7 à 0 à la 2e). Sur le renvoi des visiteurs, les auscitains toujours aussi fringants relancent leur jeu de leurs 22 mètres pour mettre sur orbite l’ailier Johan Demai-Hamecher qui grille la politesse des défenseurs basques et va à l’essai qui est transformé par Mathieu Vignes (14 à 0 à la 4e). Les Angloys essaient bien de se rebiffer mais en vain face à une défense gersoise bien en place. C’est justement sur une récupération du ballon que le troisième essai auscitain est conclu suite à une charge de Marek Loutocky qui envoi Bastien Massart pointer en coin son essai que Mathieu Vignes transforme (21 à 0 à la 16e). Les visiteurs qui accusent le coup ne trouvent pas la solution pour endiguer la furia locale. Celle-ci ne se prive pas d’enfoncer le clou suite à une mêlée gagnée et de voir l’opportuniste capitaine, Thibault Clauzade, concrétiser le quatrième essai auscitain que Mathieu Vignes transforme (28 à 0 à la 32e). Le bonus offensif à ce moment là est dans la poche. Mais pas pour longtemps suite à une réaction des visiteurs qui s’imposent sur une pénaltouche aux 22 auscitains avec leur premier essai signé par Bastien Fischer et transformé par Xabi Iturrriria (28 à 7 à la 40e).

Auch pris à la gorge

A la reprise Anglet qui est déjà à la recherche des points perdus prend à la gorge l’équipe auscitaine impuissante de stopper la cavalerie basque. Laquelle sur un beau mouvement de ses trois quarts prend de vitesse la défense gersoise qui constate les dégâts en encaissant un second essai signé Xabi Iturriria (28 à 12 à la 48e). Anglet qui est sur un excellent tempo continue son show par sa ligne d’attaque. Celle-ci prend une fois de plus à défaut la défense auscitaine qui concède sont troisième essai marqué par Iban Tsouladzé et transformé par Julien Maamaa (28 à 19 à la 57e). La remontada basque inquiète sérieusement les supportes gersois et ce d’autant plis que Julien Maamaa transforme une pénalité (28 à 22 à la 65e). Le dernier quart d’heure s’annonce très chaud pour les joueurs auscitains qui parviennent à sauver l’essentiel avec à la clé une pénalité signée Mathieu Vignes (31 à 22 à la 80e).

Auch perd le bonus offensif mais gagne le match et prive Anglet du bonus défensif. A l’issue de cette septième journée Auch est seul leader suite à la défaite à domicile de Saint-Jean-de-Luz face à Lannemezan. A noter la victoire de Fleurance qui s’impose à Bagnères, 23 à 33, qui lui permet d’être le dauphin des auscitains.

Déclaration

Grégory Menkarska, entraîneur d’Auch : « On joue à se faire peur par manque de discipline, nos fautes, nos déchets en touche et une mêlée improductive ».

La charge de Marek Loutocky amènera l'essai de Bastien Massat.
Classement
Classement
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles