Le tennis, un club qui se porte bien

DSC_0097.JPG

Samedi Soir, à la salle de la mairie, en présence de Céline Bibe, conseillère municipale en charge de la vie associative, les licenciés du Tennis club Cazaubon Barbotan (TCCB), ont tenu leur assemblée générale annuelle.

Éric Paillassou, président du TCCB, après avoir remercié les licenciés pour leur présence, a ouvert la séance en rappelant  que la saison 2020-2021 a été perturbée avec le port du masque, les distanciations puis l’obligation du pass sanitaire.

Le club se porte bien

Le TCCB grâce à son dynamisme a connu une augmentation de licenciés , et a atteint 106 membres. En 2020, il y avait 54 jeunes et en 2021, ils sont 63.

L’école de tennis se porte très bien avec 55 enfants et 28 adultes. Deux éducateurs diplômés dispensent les cours de tennis, soutenus par une bonne équipe  de licenciés du club très dévoués pour encadrer les jeunes. À cause du Covid, il y a eu une coupure des entraînements seulement au mois de novembre.

Éric Paillassou  a précisé :

«  Il reste encore énormément de choses à faire pour l’école de tennis… Certains adolescents  ont intégré le tournoi interne des adultes. Ils étaient quatre garçons et quatre filles. »

Après avoir rappelé les animations qui se sont succédé à l’école de tennis, notamment, le stage de tennis qui a duré deux jours durant les vacances, ainsi que les autres animations et la fête de l’école,   Éric Paillassou a rapidement fait le bilan sportif par équipe de cette saison :

«  Une saison quasiment blanche à cause du Covid. »

Le tournoi de Cazaubon

Le tournoi de Cazaubon  a connu un succès considérable avec 101 inscrits, dont 23 féminines, 26 de plus de 35 ans  et 52 masculins. Le président a constaté une très forte participation du club de tennis auzanais. Il a profité de l’occasion pour remercier pour leur générosité,  les 30  commerçants qui ont offert des lots pour le tournoi.

Le parrainage du TCCB avec l’association de tennis à Pointe-Noire, au Congo, a été abordé :

« Ce fut un grand plaisir pour nous de recevoir des vidéos et des photos des jeunes joyeux de recevoir ce matériel de tennis. Nous remercions les donateurs qui nous ont permis   d‘offrir à ces jeunes, le matériel sportif qui leur manquait. Nous continuons ce partenariat. »

La trésorière a détaillé le bilan financier qui révèle un solde positif.

Le président a ensuite remercié les membres du bureau ainsi que les licenciés qui se mobilisent fortement tout au long de l’année.

Les projets

Parmi les projets du TCCB, le problème du club house a de nouveau été présenté aux licenciés et à la représentante de la mairie :

« Le mobil-home, ne convient plus. Il ne sert que de lieu de stockage du matériel sportif.  C’est un point négatif de notre club. En effet, aujourd’hui, il nous manque un lieu de vie, un lieu où on peut tisser plus de liens humains.  Un club house plus grand devient urgent car nous organisons de plus en plus de manifestations, et nous recevons de plus en plus de personnes. Nous sommes prêts à participer financièrement à  l’acquisition d’un nouveau local plus vaste. Ce club house nous tient sérieusement  à cœur. »

L’autre projet très important pour le club est celui qui consiste à créer une commission de jeunes composée de licenciés élus :

« Ces jeunes peuvent avoir des idées pour la vie du club, des idées que nous n’avons pas. Cette commission sera une force de propositions nouvelles, et nous mettrons à sa disposition une somme financière… »

Céline Bibe a bien entendu la demande du TCCB pour un club house et évidemment va la transmettre à la municipalité.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles