Une exposition d'exception à La Varangue

Capture d’écran 2021-09-22 215449.jpg

Lieu multi-culturel vicois, la Varangue met souvent à l’honneur des artistes lors d’expositions dans ses locaux.

La crise sanitaire avait mis en suspens cette activité.

Elle a repris à l’occasion des fêtes de la Saint Matthieu avec une très belle exposition de trois artistes : le sculpteur Joël Dallocchio - Jodal de son nom d'artiste-  et les deux artistes peintres Analia Dutrey et Françoise Bellière.

Joseph Berenguer, président de La Varangue, s'est dit enchanté et honoré d'accueillir dans ses locaux cette magnifique édition.

Nous avons pu les rencontrer tous les trois et échanger avec eux lors du vernissage de l’exposition samedi soir.

Joël Dallocchio présentait ses sculptures, une dizaine en calcaire et quelques pièces en terre cuite.

Gersois d’origine, il a quitté tout jeune la région pour y revenir il y a 5 ans et y installer son atelier.

Ses sculptures en pierre sont « envoûtantes », elles nous transportent dans son monde qui n’est peut-être pas celui que l’on imagine, mais qu’importe !

Comme il nous l’explique, il vit chaque sculpture comme une aventure à chaque fois différente.

Il n’a pas vraiment de ligne directrice.

Il porte des idées pendant plusieurs mois et quand il se met au travail, la matière lui impose parfois de partir dans une autre direction.

Les titres qu’il donne à ses œuvres après les avoir réalisées correspondent à sa démarche créative pendant le temps d’exécution de l’oeuvre.

Actuellement, il travaille plutôt la terre mais la pierre l’appelle, il sent qu’il a besoin d’y revenir.

Amalia Dutrey est une artiste « multi-facettes » qui expose cette fois à la Varangue des collages.

Cette auscitaine est une habituée de la Varangue où elle a déjà exposé 4 ou 5 fois mais des œuvres différentes à chaque exposition.

C’est la première fois qu’elle expose ses collages qui sont le travail de l’année de confinement.

Elle peint des aquarelles, réalise des tableaux en acrylique, sculpte aussi avec du fil de fer, des morceaux de bois.

Elle adore tester de nouvelles techniques et s’initier à toutes les formes artistiques.

Pour prendre le contre-pied de la morosité ambiante, elle a décidé ces derniers mois de réaliser des œuvres très gaies.

En effet, les couleurs explosent dans ses collages.

Elle aime beaucoup la matière papier et utilise pour ses collages des revues qu’elle découpe.

Amalia ne jette rien et est experte en matière de récupération et de recyclage.

Elle part d’une idée mais très souvent, elle s’en éloigne et s’évade vers d’autres horizons.

Elle pense continuer l’expérience du collage mais sur des formats plus grands et mélanger peinture et collage.

Nous vous avions déjà parlé de Françoise Billière lors de l’exposition de ses tableaux à l’Office de Tourisme d’Artagnan en Fezensac.

https://lejournaldugers.fr/article/49901-francoise-belliere-expose-a-loffice-de-tourisme-dartagnan-en-fezensac

Cette « néo gersoise » peint des acryliques qu’elle associe à d’autres techniques comme le fusain, les pigments, l’enduit,...

Ce sont des « ambiances paysagères » inspirées des paysages de Belgique ou de la Drôme.

Elle n’a pas encore assez digéré le Gers pour le peindre mais cela ne saurait tarder !

Elle expose à La Varangue les tableaux qui étaient à l’Office de Tourisme plus quelques nouveautés.

Mais son actualité, c’est un atelier de carnets de voyage qu’elle met en place à La Varangue

Le thème sera dans un premier temps « autour de Vic-Fezensac ».

Le groupe se promènera dans la ville pour réaliser des croquis qui seront ensuite mis en couleurs et associés à des photos, des textes selon les inspirations et les envies de chacun.

La première séance aura lieu vendredi 15 octobre de 10 h 30 à 12 h 30, elle sera gratuite et ouverte à toute personne intéressée.

Françoise Bellière précise bien qu’il n’est pas nécessaire de savoir dessiner pour intégrer l’atelier.

L’idée est d’apprendre à faire des croquis sans complexe, que chacun puisse dessiner à son niveau.

Habituée de ce type d’atelier qu’elle a animé en Belgique, Françoise a des techniques de « lâcher prise » pour ceux qui n’oseraient pas !

Si vous êtes intéressés, rendez-vous à La Varangue vendredi 15 octobre à 10 h 30.

Renseignements : https://www.facebook.com/events/588979255614542/?ref=newsfeed

Ceux qui n’auraient pu visiter l’exposition pendant le week-end de la Saint Matthieu pourront encore admirer les collages d’Analia Dutrey et les peintures de Françoise Bellière jusqu’au 15 octobre sur rendez-vous en appelant au 06 07 59 75 91.

Quant aux sculptures de Joël Dallocchio, il faudra attendre que cet artiste trop discret expose à nouveau à la Varangue ou ailleurs !

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles