Le troupeau Iriberri est passé par Perchède

0 Arrivée du troupeau avec suite 1bis 170921.jpg

Des lycéens ont interrogé les bergers et fait connaissance avec l'Adasea

Vendredi 17 septembre 2021, Le Journal du Gers va dans la forêt de l'étang du Pesquè à Perchède pour attendre le troupeau, ses bergers, ses chiens et ses suiveurs. Vers 11 heures, on entend des sonneries de clochettes, puis le troupeau débouche dans un sentier enherbé, enchâssé dans une haute futaie. C'est un spectacle superbe.

Tout le monde se rend au parking qui sert habituellement à l'Écofête au mois de juillet et les brebis se mettent immédiatement à brouter.

Instruction concrète sur le terrain

Pendant ce temps-là, une soixantaine d'élèves de seconde du lycée Beaulieu d'Auch (1) s'installent dans l'herbe pour écouter l'intervention des bergers, Txomin Irriberri et sa compagne. Qui reviennent à pied d'estive dans les Pyrénées avec leurs 360 brebis. Tandis que les chiens suivent leurs maîtres et viennent se faire caresser.

Les bergers racontent leur vie quotidienne en estive et répondent aux questions des élèves et des professeurs, pendant une bonne heure.

Puis Hugo Girard, un des spécialistes « environnement » de l'Adasea 32 (2) présente aux lycéens cette structure et le réseau européen de sites Natura 2000.

L'Adasea 32

L'Adasea 32 agit pour le développement local et l'aménagement du territoire : il s'agit de concilier les activités économiques et la préservation de la biodiversité. Par exemple, si elle demande à des agriculteurs qui veulent faucher en juin, de retarder la fauche, c'est pour préserver certains papillons. Mais elle les dédommage, si la qualité du foin est moins bonne.

L'Adasea 32 cherche à conserver les zones humides et, là encore, elle passe des contrats avec les agriculteurs pour compenser les manques à gagner éventuels et elle leur offre son assistance technique.

Par ailleurs, l'Adasea 32 lutte contre les espèces invasives de la faune (tortues de Floride) et de la flore (jussie).

L'Adasea 32 a un conseil d'administration composé de la Chambre d'agriculture du Gers, de syndicats agricoles, de la MSA, du Crédit agricole PG etc. L'association a un collège de gestionnaires (où entre Pimao et des personnes gestionnaires de milieux physiques), et 200 actionnaires.

Natura 2000

Les sites Natura 2000 visent « une meilleure prise en compte des enjeux de biodiversité dans les activités humaines. Ces sites sont désignés pour protéger un certain nombre d’habitats et d’espèces représentatifs de la biodiversité européenne ».  Et l'étang du Pesquè et sa forêt font partie du site Natura 2000 « sur le Midou et sur le Ludon ».

Repas au Pesquè

L'association Pimao, en charge de la réception du troupeau, de ses bergers, des lycéens et de leurs professeurs, organisait un apéritif et un repas gascon sur les lieux habituels de l'Écofête. Un excellent moment convivial, à l'ombre, grâce aux bénévoles toujours dévoués.

(1) Lycée d'enseignement général et technologique agricole. (2) Association de développement, d'aménagement et de services en environnement et en agriculture.

1 Arrivée du troupeau avec compagne de Txomin 1bis 170921.jpg
1Arrivée du troupeau avec, en tête, la compagne de Txomin
2 Arrivée du troupeau avec suite 1bis 170921.jpg
Gros plan sur l'arrivée du troupeau
5 Les suiveurs 1bis 170921.jpg
Les suiveurs
4 Arrivée du troupeau vus de l'arrière 1bis 170921.jpg
Arrivée du troupeau vus de l'arrière
6 Les lycéens 1bis 170921.jpg
Les lycéens sont en place
7 Txomin Iriberri et sa compagne 1bis 170921.jpg
Txomin Iriberri et sa compagne racontent la vie de berger
8 Hugo Girard de l'Adasea 1bis 170921.jpg
Hugo Girard présente l'Adasea et le réseau Natura 2000
9 Bernard Pierre et Christian Cuvellier 1bis 170921.jpg
Bernard Pierre (président de Pimao) et Christian Cuvellier (maire de Perchède)
10 La dame qui a servi le repas 1bis 170921.jpg
La dame qui a (très bien) servi le repas
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles