La grosse colère de Guy Marquillié face au comportement des anti-pass sanitaire

Capture.JPG

On lui a volé le nom des Bouchons d'amour pour une manifestation anti-pass

Franchement pas du tout content le président national des Bouchons d’amour, Guy Marquillié, et pour cause le nom de son association apparait sur une affiche éditée par les anti-pass sanitaire. Laquelle annonce une manifestation samedi 31 juillet après-midi avec point de départ la place de la Libération d’Auch.

Guy Marquillié s’exprime haut et fort sur cette manœuvre des anti-pass : «En aucun cas je n'ai autorisé cet emprunt du nom de l'association. Le nom et le logo de l'association les Bouchons d’amour sont enregistrés à l'INPI et donc protégés par une utilisation sans accord du président. De plus, dans les statuts en annexe, la chartre du bénévole dit, solidarité envers tous, un bénévole ne peut tirer aucun profit direct ou indirect de son action et de l'Association, engagement sur une responsabilité acceptée, convivialité, esprit d'équipe, bonne humeur, indépendance complète à l'égard du politique et du religieux, respect des directives de l'Association ».

Une réaction du président national des Bouchons d’amour qui va dans le sens de son éthique qui aujourd’hui évince le parrain de l’association, Jean-Marie Bigard, qui «pousse un peu  trop loin le bouchon » en s’opposant à la vaccination et « demandant un signe distinctif, exactement comme on l’a fait pour les juifs à la Seconde Guerre mondiale. Pourquoi on ne nous en met pas ? ».

Guy Marquillié tient absolument à préserver les bénévoles de l’association qui ne doivent en aucun subir le comportement de Jean-Marie Bigard.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles