une novillada entre les gouttes mais réussie

DSC03655 (2).JPG

la volonté et le travail des organisateurs a été récompensée

"Aréna" en Espagnol c'est le sable, ce qui a donné le nom aux Arènes constituées de ce matériau et par la suite aux "Arénéros" soit ceux qui ont en charge l'entretien  de la piste avant pendant et aprés une Corrida ou Novillada..

En ce week end de 14 juillet pluvieux et menaçant, les premières vedettes de la dernière Novillada de Plaisance du Gers furent donc ces "Arénéros" qui dés le repas de midi terminé furent racler, nettoyer et faire de nombreux voyages de sciure afin de rendre la "plaza" de toros de la ville accueillante et surtout disponible pour que la Novillada de la "Cinco de la Tarde" puisse avoir lieu sachant que la Course Landaise de la veille au soir avait été annulée par les organisateurs.

Le premier des Novilleros a entrer en piste après le traditionnel " paseo" soit le Français "Nino Julian" ne s'y trompa point, en dédiant son "toro" et sa future "faena" aux   "arénéros" rassemblés derrière le "burladero" qui entoure la sortie des toros et dédiée a un des leurs depuis sa disparition ( porte   J.C Lagors)  ( voir photo)

La Novillada  avait commencé  avec un temps clément qui permettait a Nino Julian de débuter face  au premier "Turquay" qui méritera  une "vuelta" posthume du fait de sa vaillance.et de ses qualités.

Malgré une  "faena" pleine de volonté, a laquelle il manquait peu être un peu plus "d'allégria" et d'imagination,  le Français n'obtint que des applaudissements pour un manque de réussite a l'épée et trois  accrochages.malvenus..

Le premier" Malaga" de belle présentation fur dédié a la présidence par Ismael Martin qui posa trois magnifiques séries de banderilles avant une "faéna" de qualité et de courage face au "trapio" imposant de son novillo qui fut excellent et mit en valeur les qualités du "maestro" .

A la demande du public la présidence ne se fit pas prier longtemps pour accorder a Ismaél Martin la première oreille de la "tarde".

Puis ce fut le tour du second Espagnol du cartel Marco Linares qui devint rapidement le "chouchou" du public et de ses dames..

Le second Malaga-Domecq, qui montra de belles qualité tant esthétiques que morales, permit au, jeune Marco de réussir une belle faéna toute en vaillance et en volonté de plaire et de réussir.

Sa réussite a l'épée ( avec un "descabello" final) lui permit d'obtenir une oreille, et faillit  même lui en accorder une seconde demandée par le public mais que la présidence hésita a donner.

Cette fois ci le Français Nino Julian tomba sur le troisième Malaga-Domecq  qui lui permit de se mettre en valeur et de tout faire pour une bonne faéna, mais son manque de réussite a l'épée ( trois essais avant une entière), un avis et deux descabellos ne lui permirent pas d'obtenir une récompense pourtant  méritée a la cape et a la muleta.

L'avant dernier "Turquay" fut ^pour Ismaél Martin qui ne put pas en tirer grand chose et du se contenter d'une faéna correcte mais sans plus avec une "entière" pour finir et deux "descabellos" qui ne lui apportèrent que quelques applaudissements.

Le "chouchou" de la placita Plaisantine Marco Linares était revenu en "el ruedo" pour confirmer sa première prestation  et tenter d'obtenir une récompense synonyme de triomphe.

Hélas son novillo soit le dernier "Turquay" se montra très difficile et inconstant voire faible par moments et ne permit jamais au Novillero pourtant courageux et trépidant de réussir une faéna digne de ce nom.

Marco Linares dut se contenter d'applaudissements malgré quelques demandes d'oreille du public trop clairsemées pour obtenir l'agrément de la présidence.

Ainsi se termina une bonne aprés midi  " a las cinco de la tarde" que la pluie et le crachin avaient contrarié mais qui néanmoins fit plaisir aux spectateurs présents pour des retrouvailles entre "aficionados" qui virent quant même de belle choses et de belles attitudes.

A l'année prochaine...

 

 

Dédicace aux Arénéros.JPG
Dédicace du premier Novillo aux " Arénéros"
DSC03774 (2).JPG
DSC03832 (2).JPG
DSC03859 (2).JPG
DSC03863 (2).JPG
DSC03866 (2).JPG
DSC03872 (2).JPG
une belle paire de Banderilles pour Ismaél Martin.JPG
Une Oreille méritée pour Marcos Linares.JPG
DSC03769 (2).JPG
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles