Des jeunes du Service national universel à Lupiac et à Bassoues

0 Le colonel Gilles Flourette et Chantal Vacher 1bis.jpg

Ils font connaissance avec d'Artagnan et des moments de l'Histoire de France

Sous la direction du Colonel (ER) Gilles Flourette (1) et de Chantal Vacher, 140 jeunes du Service national universel (SNU) sont accueillis ce 30 juin 2021 à Lupiac et à Bassoues. Un premier groupe, baptisé « Porthos » va d'abord à Lupiac puis à Bassoues. Un deuxième groupe, « Athos » commence par Bassoues et continue par Lupiac.

Ces jeunes volontaires font un séjour culturel, sportif et récréatif. Ils font connaissance avec des moments d'Histoire de France, ils font des randonnées instructives et ils se détendent. Voici les principaux moments de cette journée.

Sachant que d'autres visites ont prévues ailleurs dans le Gers : à voir les jours suivants dans Le Journal du Gers...

À Bassoues

   La basilique Saint-Fris à Bassoues (photo Wikipedia)

Le programme à Bassoues suit en tout point cette ligne directrice : les jeunes du SNU vont au lac, à la basilique Saint-Fris. Ils contemplent la statue de saint Fris, neveu et compagnon de Charles Martel, qui arrête les Sarrasins à Poitiers en 732. Saint Fris meurt au combat près de Bassoues au bord d'une rivière. Puis les jeunes prennent un chemin de randonnée.

Ensuite ils rencontrent le maire et chantent Se Canto que canto dans la basilique.

   Statue de Saint Fris (photo Wikipedia)

À Lupiac

les Lames Lupiacoises, avec Damien Desbarats et Rainer Schmidt attendent les jeunes de pied ferme pour les initier à l'escrime artistique, que cette association présente au prochain Festival d'Artagnan le 8 août 2021. La place d'Artagnan devient ainsi – pour un temps – une grande salle d'armes.

   Leçon d'escrime artistique sur la place d'Artagnan à Lupiac

La visite du Musée d'Artagnan est également à l'ordre du jour, ainsi que la véritable histoire du mousquetaire né à Lupiac, racontée par le grand spécialiste de d'Artagnan Maxime Fillos.

Ensuite, une saynète du XVIIème siècle en costumes d'époque est présentée aux jeunes du SNU. Il s'agit d'un petit spectacle du programme du prochain Festival d'Artagnan.

   Damien Desbarats avec le colonel (ER) Gilles Flourette et deux jeunes

Le Service national universel, en bref

Le Service national universel est un programme mis en place par le premier ministre Édouard Philippe à partir de 2019 pour succéder indirectement au service militaire en France.

Promesse de campagne du candidat Emmanuel Macron lors de l'élection présidentielle de 2017, le service national universel a été confirmé en tant que chantier du mandat présidentiel à l'occasion des vœux du président de la République aux Armées le 23 janvier 2018 (d'après Wikipedia).

  Maxime Fillos raconte d'Artagnan devant la carte de la Route équestre  d'Artagnan qui va de Lupiac à Maastricht aux Pays-Bas 

Le SNU s’adresse à tous les jeunes, filles et garçons, âgés de 15 à 17 ans pour une société de l’engagement, bâtie autour de la cohésion nationale. Il vise à impliquer davantage la jeunesse dans la vie de la Nation, promouvoir la notion d’engagement et favoriser un sentiment d’unité nationale autour de valeurs communes.

Le SNU n’est en aucun cas le rétablissement du service militaire, suspendu en 1997 : le dispositif vise à faire découvrir aux jeunes de nouveaux horizons, que ce soit en termes de territoires, de personnes, d’activités ou d’engagement. Une aventure inclusive et universelle pour donner aux jeunes les clés de leur avenir commun.

Pendant deux semaines, des jeunes filles et garçons âgés de 15 à 16 ans participent au séjour de cohésion : un moment de vie collective en dehors de leur département d’origine. Puis, pendant deux autres semaines, ils s’engageront auprès d’une association, d’une administration ou d’un corps en uniforme pour réaliser leur mission d'intérêt général. Enfin, s’ils le souhaitent, ils pourront poursuivre l’aventure avec une période d’engagement de trois mois minimum (https://www.gouvernement.fr/service-national-universel-snu).

(1) Responsable du Service national universel dans le Gers.

N.B. - Sur la photo du haut de page : Chantal Vacher et le colonel (ER) Gilles Flourette.

3 SNU à Lupiac duels sur la place 1bis 300621.jpg
Duel sur la place à Lupiac
4 SNU à Lupiac Démonstration par Damien Desbarats duel sur la place 1bis 300621.jpg
Démonstration par Damien Desbarats
4 SNU à Lupiac duels sur la place 1bis 300621.jpg
Rainer Schmidt explique les assauts
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles