Menu

La grève des postiers stoppée : en cause la distribution des plis électoraux

Greve POSTE.JPG

La conscience professionnelle des postiers auscitains, CDI intérimaires et CDD et certains titulaires, a eu raison du mouvement de grève national ce mardi 22 juin en matinée. Afin d’assurer la distribution des plis électoraux, ils n’ont pas participé au mouvement. Ils étaient seulement une dizaine de manifestants place de la Libération à avoir répondu à l’appel de l’intersyndicale, CGT, Sud-PTT.

Cependant, le secrétaire départemental Sud-PTT, Jean-Luc Semont, a exposé les motifs du mécontentement des postiers : « Nous revendiquons le paiement des heures supplémentaires, l’embauche de personnel stable et non pas des CDI intérimaires qui sont des CDD de 36 mois, ne pas subir des réorganisations régulières, de la stabilité dans le travail, une revalorisation des salaires, stopper la pression de plus en plus forte pour accomplir le travail dans un temps de plus en plus réduit, on y arrive plus ».

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles