Menu

Deuxième Assemblée Générale de l'association pour la création du Parc Naturel Régional

IMG_20210517_181544 (002) (Copier).jpg

Devant plus de 150 personnes

Le 17 mai était organisée la deuxième Assemblée Générale de l’Association pour la Création du Parc Naturel Régional Astarac, à la Grande Halle de Seissan. Cette assemblée fait suite à la première réunion de février qui avait permis de constituer l’association de préfiguration du projet, ayant en charge de porter la candidature du territoire et de renforcer la dynamique collective et la fédération des acteurs autour de la démarche.  

Dans le respect des mesures sanitaires, la réunion (en présentiel et en visio-conférence) a rassemblé 150 participants (représentants de la Région Occitanie, du Département du Gers, des intercommunalités, des communes membres et des Chambres consulaires), à l’invitation de la Gouvernance de l’Association, composée :          
- du Président, Monsieur François Rivière ;           
- des deux Présidents délégués, Madame Céline Salles et Monsieur Patrick Fanton ;           
- des trois vice-Présidents, Monsieur Jean-Louis Guilhaumon (Vice-Président de la Région Occitanie), Madame Françoise Casalé (Conseillère départementale) et Monsieur Patrick Mercier (Président de la Communauté d’Agglomération du Grand Auch) ;
- de la secrétaire, Madame Véronique Thieux-Louit (Maire de Lupiac) ;     
- du trésorier, Monsieur Jacques Serin (Maire de Betcave-Aguin).

La validation du rapport de candidature du territoire

L’assemblée avait pour objet principal de valider le rapport de candidature du territoire, une étape majeure pour le projet, et de solliciter officiellement la Région Occitanie pour prescrire la création du Parc Naturel Régional. Le rapport de candidature, finalisé en avril 2021, est le fruit d’un important travail de collecte d’informations et d’échanges auprès des acteurs du territoire. Il retrace dans environ 1000 pages, les principales conclusions de l’étude d’opportunité et de faisabilité du projet du Parc Naturel Régional, qui s’est déroulée entre 2019 et 2020 et qui justifie la pertinence et l’intérêt du classement du territoire de l’Astarac. Il sera distribué dans les différentes mairies adhérentes à l’association et intégrant le périmètre du projet, dès le mois de juin.

La réunion a aussi permis de traiter diverses modalités administratives et techniques approuvées par les membres de l’Association, permettant une révision des statuts, la validation du budget de l’association pour 2021 et la nomination d’un commissaire aux comptes.

Des commissions thématiques pour fédérer les acteurs du territoire

7 commissions thématiques seront organisées entre juin et octobre 2021, pour permettre une appropriation des résultats de l’étude et des orientations du projet par les membres de l’association. Ces ateliers de travail seront de réels espaces d’échanges et de propositions d’actions concrètes, qui viseront aussi à conforter la candidature sur certains axes-clefs (patrimoines naturels et culturels, transition agroécologique, ressource en eau, identité Astarac…). Chaque commission sera pilotée par des membres du Bureau de l’Association, en appui avec les Chambres consulaires du territoire (Chambre d’Agriculture, Chambre de Commerce et d’Industrie, et Chambre des Métiers) et d’autres partenaires.

 « Révélons notre Astarac » : l’exposition photographique itinérante du territoire

Cet été une mise en récit du territoire va être organisée grâce à une exposition photographique itinérante. Plusieurs panneaux seront installés à tour de rôle dans les communes de l’Astarac, sur des thèmes divers (faune et flore, villages, paysages…). Les photos exposées sont les gagnantes du concours photo réalisé durant l’été 2020. L’exposition débutera son itinérance à partir du mois de juillet.

2021 : une année décisive pour le projet

Des dates-clefs viendront rythmer le calendrier de travail 2021 avec la tenue des différentes commissions, la délibération régionale en octobre permettant la saisine de l’Etat, et la visite des rapporteurs nationaux prévue en décembre. Cette visite permettra à une trentaine d’experts (Services de l’Etat, Ministère en charge de l’Environnement, Conseil National de Protection de la Nature, Fédération des parc naturels régionaux de France…) d’apprécier la qualité de la candidature. Si l’avis d’opportunité est favorable, alors la suite de la démarche pourra être engagée, à savoir les travaux d’élaboration de la charte du projet du Parc Naturel Régional.

 

 

 

 

 

IMG_20210517_181610 (002) (Copier).jpg
L'assistance est aussi très attentive à l'avancée de ce projet
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles