Menu

Vaccination : l’accélération se confirme

Piqure covid.JPG

Désormais les rendez-vous peuvent être pris via la plateforme d’appels ou en ligne

Depuis le 7 janvier dernier dans le Gers, la stratégie départementale de vaccination a veillé à la bonne adéquation entre les moyens humains et logistiques, les approvisionnements en vaccins et les besoins des populations.

À ce jour, dans le Gers, 1 adulte sur 5 a reçu au moins une dose de vaccin (plus de 33500 gersois et gersoises).

Près de 60% des plus de 75 ans et 52,3 % des 70-74 ans ont reçu une 1ʳᵉ dose de vaccin, et ils sont plus de 50% dans la tranche d’âge 70-74 ans.

La plate-forme d’appel départementale en lien avec la CPAM du Gers contactent certaines personnes âgées de plus de 75 ans qui ne sont pas encore vaccinées pour leur proposer des rendez-vous.

Cette stratégie départementale s’inscrit dans l’objectif gouvernemental d’augmentation de la vaccination d’ici à la mi-mai (20 millions de Français).

Dans le Gers, l’accélération de la vaccination, organisée en concertation avec les professionnels de santé et les collectivités locales, permettra d’avoir vacciné (2 injections) plus de 35 000 personnes à la mi-mai.

Cette accélération a été possible grâce à l’augmentation significative des approvisionnements en doses de vaccins qui va se poursuivre jusqu’à l’été.

Dans le Gers, 8000 doses de vaccins Comirnaty Pfizer BioNtech sont livrées chaque semaine dans les 12 centres de vaccination mobilisés. Ce chiffre sera porté à 10 000 au mois de juin.

Dans un objectif de proximité, les 5 centres principaux (Mirande, Fleurance, Nogaro, Condom et Samatan) et les 6 centres en renfort (Masseube, Lectoure, Riscle, Eauze, L’Isle Jourdain et Vic-Fezensac) ont été positionnés à moins de 20 minutes des lieux d’habitation des gersoises et des gersois. Chaque semaine, et depuis le 6 avril dernier, ces centres réalisent 300 à 450 rendez-vous, un chiffre qui ne va cesser d’augmenter en mai et en juin.

A Auch, le Centre de Grande Capacité du Mouzon, ouvert depuis le 1er avril, a déjà réalisé plus de 2400 injections. En mai et en juin le nombre de jours d’ouverture sera porté à 5 par semaine,  afin de réaliser 6 500 vaccinations par semaine.

Progressivement, les personnes éligibles à la vaccination vont être plus nombreuses : depuis  le samedi 27 mars, les personnes de plus de 70 ans et les femmes enceintes peuvent prétendre à un vaccin, après avis de leur médecin traitant ou d’un médecin en centre de vaccination.

Le 16 avril, ce sont les personnes de plus de 60 ans qui pourront être vaccinées, sans condition. (dans le Gers, 28 300 personnes ont entre 60 et 69 ans, et 5 625 d’entre eux ont déjà reçu une 1ʳᵉ injection). Les personnes de cette tranche d’âge sont invitées à prendre rendez-vous pour bénéficier d’un vaccin.

Il reste près de  1200 créneaux de rendez-vous pour la semaine du 12 avril.

Plus d’informations sur  https://www.gers.fr/centres-de-vaccination-de-proximite.

La plateforme départementale d’appels 0800 72 32 32, habituellement ouverte de 9 h à 17 h 30, est renforcée, dès le week-end du 10 avril par la prise de rendez-vous en ligne sur

 gers.fr/rdv-vaccination.

Les plages de rendez-vous de la 2ᵉ quinzaine d’avril sont également ouvertes. Cela représente plus de 15 000 premières injections.

Les personnes de 50 à 59 ans présentant des comorbidités peuvent contacter leur médecin traitant qui pourra solliciter un rendez-vous auprès d’un des médecins coordinateurs des centres de vaccination.

Afin de faciliter leur passage en centre de vaccination, les personnes ayant rendez-vous sont invitées à pré-remplir le questionnaire pré-vaccinal téléchargeable sur https://www.gers.fr/centres-de-vaccination-de-proximite.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles