Menu

Droit de réponse

P1510010.JPG

La direction de la MAS de Roquetaillade réagi suite au mouvement de grève du 26 mars

Concernant l’article paru le 26 mars, la direction de la Maison d’accueil spécialisée de Roquetaillade, MAS, tient à apporter quelques précisions sur notre compte-rendu de la grève. La directrice, Isabelle Giron, précise :

« Il ne s’agit pas d’une deuxième grève mais de la première grève, le 24 février étant une manifestation. Quant au nombre de salariés grévistes, ce n’est pas 14 mais 2 salariés de la MAS qui étaient en grève. D’autre part selon le Ségur de la santé, la MAS établissement médico-social, ne rentre pas actuellement dans le cadre de ces accords. Etant un établissement ayant une convention collective, les salaires ne sont pas bloqués depuis 20 ans, ils ont été revalorisés en 2018.

Nous rappelons que l’Ordre de Malte gère 16 structures du même type que Roquetaillade. Enfin, nous sommes conscients que le fait de gérer, sur le même site, un établissement médico-social et le Centre de rééducation pédiatrique, établissement sanitaire, relevant de dispositions différentes, peut soulever des débats". 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles