Exercice 2019-2020 : le bilan d’activités de Vivadour  

VIVADOUR Photo Président  et DSDC.jpg

Les assemblées de section et l’assemblée générale du groupe coopératif Vivadour, reportées à janvier 2021 en raison du contexte sanitaire, viennent de se terminer.

Vivadour consolide des résultats satisfaisants pour l’exercice 2019-2020. Le groupe a clôturé son exercice avec un chiffre d’affaires de 470 millions d’euros, en hausse de 4% par rapport à 2018-2019.

La crise du COVID-19 a marqué la fin de l’exercice mais le groupe coopératif Vivadour a su s’adapter afin de garantir la sécurité de ses équipes. Il s’est organisé au quotidien pour poursuivre ses activités et assurer la continuité d’approvisionnement et de services auprès des agriculteurs.

Dans un contexte économique et sanitaire perturbée, la diversité de ses métiers est une force. Elle permet de résister aux aléas conjoncturels des activités. Le groupe continuera à investir dans des projets structurants pour ses agro-chaînes et ainsi améliorer la résilience des productions agricoles du territoire.

Redynamiser et pérenniser les activités collecte-appro et viticole

Vivadour a atteint un bon volume de collecte avec plus de 490 000 tonnes mais celle-ci est notamment dépendante des conditions climatiques. A cela s’ajoutent des mutations de l’agriculture sur le territoire (l’augmentation du bio, l’évolution de l’assolement) qui nous imposent de réadapter notre modèle économique collecte-agrofournitures.

Une réflexion est ainsi engagée pour renforcer la performance de cette filière tout en préservant un niveau de services auprès des agriculteurs.

La filière viticole continue de se consolider autour de 3 pôles : le vin, les spiritueux et les services. Sur l’exercice 2019/2020, la finalisation de la reprise du Comptoir Armagnacais par notre laboratoire d’analyses Oenopole de Gascogne nous permet de maintenir des savoir-faire sur l’AOC Armagnac.

Les semences, les productions animales et les jardineries, vecteurs de croissance

En semences grandes cultures, le savoir-faire de nos adhérents multiplicateurs et la performance de nos outils industriels permettent d’accompagner la croissance de notre partenaire historique Corteva.

Des investissements dans l’usine semence de Riscle vont être entrepris en 2021 afin d’agrandir le site de stockage. GSN Semences, la filiale en semences potagères contribue également aux bons résultats du Groupe et continue sa croissance sur les marchés émergents.

L’activité des productions animales représente désormais plus de 34 % du chiffre d’affaires du groupe.

Le plan de développement de la récente filière d’œufs bio sera atteint comme prévu d’ici 2022 avec un objectif de production fixé à 50 millions d’œufs.

Les volailles fermières Label Rouge tout comme l’agro-chaîne autour du « Poulet d’Ici » continuent leur progression et s’adaptent aux attentes sociétales des consommateurs. Vivadour garantit désormais une alimentation 100% locale à une large part de ses volailles avec du soja local produit par ses adhérents et trituré sur le territoire.

Dans la filière palmipède gras, face à un contexte perturbé, le groupe coopératif Vivadour réussit à limiter la baisse de sa production à 5%.

En bovins, notre filiale Vignasse & Donney basée à Artix (64), spécialiste dans la vente de carcasses entières ou découpées auprès des bouchers est devenue la référence pour la viande blonde d’Aquitaine. Un projet d’investissement est à l’étude pour l’agrandissement et la modernisation de son outil industriel.

Enfin, l’activité des magasins Gamm vert et Frais d’Ici sur notre territoire a enregistré une progression de son chiffre d’affaires, conséquence de la tendance au retour à la nature qu’a engendrée le confinement. Cette performance a pu se réaliser grâce à la mobilisation sans faille des équipes des différents points de vente.

De l’ambition dans l’environnement et l’innovation

Les projets conduits par nos services environnement et innovation s’amplifient pour offrir de nouvelles perspectives à nos agriculteurs. La création ou la préservation de ressources en eau, la production d’énergies renouvelables, la valorisation de la biomasse sont entre autres des leviers de compétitivité proposés pour un usage final ou source de revenus complémentaires dans les exploitations agricoles.

A propos du groupe coopératif Vivadour

Fort de 4 800 agriculteurs, 1 100 salariés, Vivadour est un groupe coopératif avec un fort ancrage territorial dans le Gers et les départements limitrophes.

Il est engagé dans six activités : les productions végétales, de semences, la viti-viniculture, les productions animales, la distribution spécialisée grand public et l’environnement-innovation.

Le groupe coopératif Vivadour souhaite intensifier sa stratégie de diversification garante d’une agriculture plurielle.

Il continuera à structurer ses filières en agro-chaînes sans jamais perdre de vue le revenu disponible de l’agriculteur céréalier, de l’éleveur de volailles, de palmipèdes, de bovins et du viticulteur.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles