Menu

Face aux variants COVID des masques de meilleure qualité sont préconisés

ffp2.jpg

De meilleurs masques pour une meilleure protection

Face à l'expansion rapide des variants plus contagieux du coronavirus, le Haut conseil de la santé publique (HCSP) recommande d’éviter certains masques en tissu moins filtrants et recommande l'utilisation de masques de meilleure qualité.

Pour faire face au danger que représentent les variants du coronavirus, supposés plus contagieux, la Bavière a rendu obligatoire le port du masque FFP2 dans les transports en commun et les magasins. Le gouvernement allemand envisage d'étendre cette mesure à l'ensemble du pays alors que les masques FFP2 deviennent de plus en plus utilisés outre-Rhin. Ils le sont également en Espagne et en Italie

Selon  l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS), le masque FFP2 présente l'avantage de "protéger son porteur contre l’inhalation de particules en suspension dans l’air, avec une filtration de 94 % des aérosols". Au contraire du masque chirurgical qui permet d'"éviter la projection vers l’entourage des gouttelettes émises par celui qui porte le masque" mais "ne protège pas contre l’inhalation de très petites particules en suspension dans l’air".

D'un point de vue purement scientifique, le masque FFP2 est garant d'une meilleure efficacité que ses homologues chirurgicaux et en tissu.

le Haut conseil de la santé publique insiste aussi dans ses recommandations d’assurer une distance de sécurité à deux mètres et non un mètre entre chaque personne.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles