Menu

L'année masquée, une rétrospective en photos

Voeux Condom IMG_8502.jpg

... et beaucoup de rendez-vous manqués

Janvier 

Le 9 janvier, une cérémonie d'importance pour Gérard Dubrac. À l'occasion des derniers vœux qu'il présente aux Condomois, il trinque avec celui et celles qui aspirent à le remplacer. Normalement, le vainqueur sera connu le 22 mars.

Février

Salle comble au Théâtre des Carmes, deux jours de suite, les 6 et 7 février, La Boîte à Jouer  présente "La femme du Boulanger", la pièce de Pagnol adaptée et mise en scène par Pitto Campa dans l’esprit du Sud-Ouest : expressions en patois, accent prononcé du cru gascon et décors locaux. Le lendemain le samedi 8 février, le spectacle donné par Big Moustache sera aussi un succès.

Les trente ans de la Boîte à jouer, une année qui semblait se présenter sous des auspices très favorables et se voulait mémorable... Elle l'aura été, mais pas comme les artistes l'auraient souhaité.

Mars

15 mars : premier tour des élections municipales. trois candidats,  Jean-François Rousse - 775 votes -, Gisèle Biémouret - 846 votes - et Cécile Laurent - 758 votes - : dans l'ordre de gauche à droite, sur les panneaux d'affichage ... Une indication pour le résultat du scrutin final ?

Finalement, il faudra attendre le mois de juin pour connaître celui - ah zut, encore un indice ! - qui l'emportera. Le coronavirus et le confinement, imposé à partir du mardi 17 mars, auront eu raison du second tour des élections. 

Avril

Depuis le 17 mars, les Français sont donc confinés. Des règles très stricts, enfants loin des écoles consignés à la maison, parents en télétravail à domicile, une seule sortie : le ravitaillement dans les commerces d'alimentation.

Une nouvelle règle : la distanciation,  se tenir éloignés les uns des autres. Les masques commencent à se généraliser pour bientôt devenir un élément essentiel à surtout ne jamais oublier ! 

Mai

Il était triste Pierre Verduzan, en ce début du mois de mai. Pour la première fois depuis sa création en 1973, le Festival Européen de Bandas y Peñas de Condom n'a pas pu avoir lieu. Tout était fin prêt quarante bandas au total devait se produire sur la place Saint-Pierre, de même que dix bandas juniors, ce dont était très fier le président du festival.

En guise de festival, il a fallu se contenter d'un apéro musical, le vendredi 8 mai.

Juin

Il a donc fallu attendre le dimanche 28 juin pour connaître le successeur de Gérad Dubrac ; ce dernier a joué les prolongations pendant trois mois. Parce que finalement, la mairie est revenue à un homme, Jean-François Rousse - 1 014 votes -, pourtant  arrivé en seconde position au mois de mars, devance de 50 voix Gisèle Biémouret - 964 votes. Cécile Laurent reste en dernière position avec 897 votes. Un scrutin serré et une malédiction pour le sexe féminin.

Juillet 

Un 14 juillet très spécial, sans bal populaire, ni feu d’artifice, pour le maire fraîchement élu, Jean-François Rousse.

Malgré une deuxième partie d’année scolaire 2020 très compliquée en raison du Coronavirus, des élèves se sont distingués par leurs résultats, elles sont félicitées par Hélène Delpech, 3e adjoint, en charge des affaires sociales, solidarité et éducation, à l'occasion de cette cérémonie très particulière.

Août

Le Coronavirus est toujours là ! Mi-juillet, sur décision du maire, les mardis de l'été ont pu reprendre. Mais, souvenez-vous, ils ne ressemblaient en rien à ceux des années précédentes : conditions sanitaires strictement respectées, huit maximum par table,  Auparavant, dès le 25 juin, les Food Trucks avaient repris le jeudi à la Bouquerie. Ces soirées se voulaient conviviales et sympathiques, grâce aux diverses animations musicales, mais aussi très encadrées et réglementées. 

Septembre

La restauration de l'Hôtel de Polignac a été financée par la Fondation du Patrimoine, mais aussi par la Française des jeux grâce à la première édition, en 2018, du loto du Patrimoine initié par Stéphane Bern.

On a rarement vu autant de monde pour une visite de chantier. Et pourtant, ce vendredi 18 septembre, le Président de la République était là en compagnie de son épouse, de la toute récente ministre de la culture, Roselyne Bachelot, et du célèbre animateur, féru d'histoire et du patrimoine français, Stéphane Bern. Une rencontre historique dont les enfants d'une classe de CM 2 de l'école primaire Jules Ferry - abrité dans l'Hôtel de Polignac - se souviendront sans doute longtemps.

Bain de foule ensuite pour Emmanuel Macron, mais était-ce bien raisonnable par ces temps de coronavirus rampant s'interrogeront de nombreux lecteurs chagrins sur notre page Facebook ?

Octobre

Un évènement d'importance ce vendredi 16 octobre, Ainhoa Biben Dumartin est devenue la première maire junior de Condom. Une initiative de Jean-François Rousse, le conseil municipal des Jeunes, au nombre de 28 élus, l'a désignée après deux tours de scrutin.

Félicitations à elle, les femmes ont enfin obtenu une mandature, même s'il ne s'agit pas de l'officielle !

Heureux, Florian Duval et Gérard Cassou, ils ne le savent pas à ce moment-là mais on peut dire que le 4e Festival du Film court en Armagnac a eu chaud. Quand ils proclament le palmarès, le dimanche 18 octobre, ils ne se doutent pas que quinze jours plus tard les salles de cinéma seront à nouveau fermées jusqu'à quand, on ne le sait toujours pas à ce jour.

Novembre

En effet, dès le 29 octobre, les Français sont confinés, seule différence, les écoles, les collèges et les lycées restent ouverts. De nouveau, comme au printemps, on doit se munir d'une attestation de déplacement dérogatoire.

Mais, on attendra moins longtemps la réouverture des commerces ; en effet, à compter du samedi 28 novembre, ils peuvent de nouveau accueillir leurs clients. 

Décembre

Les caprices de la météo : deux fois en ce mois de décembre, la première, le samedi 12 décembre, la Baïse en a pris à ses aises. Pour finir l'année, le  mardi 29 décembre, elle a encore fait des caprices mais elle a provoqué plutôt moins de dégâts que les autre rivières du département.

La Baïse sur laquelle se reflétait, cette année, les lumières du Pont Barlet. Les Mousquetaires eux aussi pouvaient contempler les illuminations de la place Saint-Pierre... et peut-être, comme nous tous, s'interrogeaient-ils sur l'avenir et l'année à venir : 2021 avec ou sans Covid-19 ?

Pour 2020, ouf ! Terminée, cette terrible année, mais que de bons souvenirs pour certains cependant !

Photos Marc Le Saux

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles