Souvenirs historiques : le rôle des cloches durant la guerre 14-18

20201110175220YB64 L'isle.jpg

L'histoire qui dure dans le temps au Musée Campanaire / Espace Pierre Lasserre

À l'occasion du 11 novembre, date de l'arrêt des combats de la Première Guerre mondiale. Il serait intéressant de parler du rôle des cloches durant les quatre du conflit. Au son du tocsin, ce sont elles qui, le 2 août 1914, ont annoncé à la population française l'entrée en guerre de la France et l'ordre de mobilisation générale. Durant les quatre années de guerre dans le Nord et l'Est de la France, les violents combats détruisirent de nombreux clochers, les cloches généralement en bronze représentaient de la matière première. En effet, celles-ci pouvaient être récupérées et fondues afin de fabriquer de l'artillerie lourde.

Les pays belligérants soucieux du patrimoine que représentaient les cloches, avaient mis en place une classification de ces dernières afin de les sauvegarder de la fonte. Les critères pris en compte pour la sauvegarde étaient historiques et esthétiques.

Le 11 novembre 1918,  ce sont les cloches qui ont annoncé à la population française l'arrêt des combats. En effet, les préfectures ont reçu un télégramme de la part du Ministère de l'Intérieur intitulé "Que sonnent les cloches et résonne le canon" demandant à chaque commune de faire sonner les cloches à 11 h, pendant 11 minutes.

La Jeanne d'Arc

En 1918, de nombreuses cloches furent coulées pour célébrer la victoire de la France. Le Musée d'Art Campanaire présente dans ses collections la planche à trousser ou gabarit de la cloche se nommant la Jeanne d'Arc. Cette cloche de 15 tonnes a été conçue et fondue à la veille de la signature de l'Armistice en anticipation pour sonner la victoire. En 1920, elle est livrée et installée dans la cathédrale de Rouen, mais malheureusement, elle fut lourdement endommagée lors d'un bombardement américain en juin 1944 durant la Seconde Guerre mondiale.

En 1959, la refonte du métal donna naissance à une seconde Jeanne d'Arc, plus petite, ainsi que cinq autres cloches, l'ensemble de ces six cloches vint agrandir le carillon de la cathédrale déjà installé, en 1954, par la fonderie Paccard.

Actualité à L’Isle-Jourdain

Malgré les exigences de sécurité, liées au nouveau confinement, la mairie de l'Isle-Jourdain a décidé de maintenir la cérémonie du 11 novembre.

Cette cérémonie se déroulera devant le monument aux morts de la Grande Guerre, dans le cimetière, sans public, en petit comité. mercredi à 11 h .

Mercredi, à 11 h, les cloches sonneront !

Photos et archives de Bruno Delfino

20181106_135213.jpg
A l'intérieur de l'église la cloche de Barcy
20181106_135430.jpg
Parmi les décombres
45638256_2315044008570997_8293990484649443328_o.jpg
Les photos parlent d'elles-mêmes
telegramme (1).jpg
Un télégramme inoubliable
telegramme.2jpg.jpg
Gabarit de la cloche Jeanne d'Arc ( outils indispensable à la réalisation d'une cloche) par la fonderie PACCARD à découvrir au Musée.jpg
Gabarit de la cloche Jeanne d'Arc (outils indispensable à la réalisation d'une cloche) par la fonderie Paccard, à découvrir au Musée
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles