Attribution du prix Pierre Dumont

Journee archeo Auch 03102020 (5).JPG

Depuis 45 ans, chaque année, au printemps, la société archéologique du Gers décerne le prix Pierre Dumont à un ouvrage dont le sujet a un lien très fort avec la Gascogne,  sur le  thème de l'histoire, de l'histoire de l'art et de l'archéologie.

Habituellement cette réception a lieu au printemps. 2020 voit toutes ses manifestations décalées voire bouleversées. Le prix Dumont 2020 a été remis au cours de la journée des archéologues qui vient de se dérouler à Auch.

Laurent Mora, secrétaire de l’association et rapporteur du jury rappela l’activité de Gilbert Sourbadère à ce poste ainsi qu’Hervé Alvado qui assura l’intérim l’an dernier. Avec Jacques Lapart, nouveau président de la Société, quatre ouvrages furent soumis au jury.

Le général Jacques Lasserre, président du Comité gersois de la mémoire des Anciens Combattants, a présenté un livre, consacré au Bataillon de l’Armagnac et à son chef, Maurice Parisot.

Alain Pécastaing a écrit un ouvrage passionnant à propos des Francs-maçons en Gascogne de 1746 à 1946.

Daniel Marcadet, a soumis au jury le troisième volume de ses « Itinéraires gascons », « le sabot de la ruralité et la roue du progrès ».

Paul d’Argaignon a proposé un propos volumineux, sur « la condition juridique de la noblesse gasconne orientale du 16e au 18e siècle ».

M d’Arguaignon a été désigné lauréat 2020 du 46e prix Pierre Dumont, qui couronne ainsi un jeune historien promis à un brillant avenir universitaire.

Photo : Paul d'Argaignon, Laurent Mora, Jacques Lapart.

 

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles