Menu

L'Astrada un rapport privilégié avec les artistes

parisien.JPG

Démonstration une fois encore avec Émile Parisien et Vincent Peirani

Le concert donné hier soir en avant première à Marciac par Émile Parisien et Vincent Peirani est l'aboutissement d'une nouvelle collaboration avec l'équipe de l'Astrada. Entre les murs de la salle de spectacle emblématique de Marciac, le nouvel album concocté par le saxo soprano et l'accordéoniste a conquis le public venu faire salle comble.

ABRAZO

Cet album porte bien son nom: ABRAZO. L'étreinte. Largement inspirée de la culture du tango argentin, le nouveau spectacle de ce duo aguerri,  vient à point nommé pour lancer la nouvelle saison de l'Astrada. Cette étreinte prend tout son sens après la longue parenthèse infligée au monde artistique avec le confinement de ces derniers mois.

Un album qui vient créer des liens encore plus fort avec ces artistes puisque Émile Parisien, un ancien élève du collège de Marciac et de son Atelier Jazz, est ici chez lui. Les deux musiciens ont tissé de nouveaux liens avec les marciacais en offrant une soirée rencontre spéciale à l'internat du collège Aretha Franklin. Bruno Nurisso, proviseur du collège, Kamil Sabri, chargé de production à l'action culturelle de l'Astrada et Fanny Pagès que l'on ne présente plus, ont encadré cette rencontre musicale au cours de laquelle les deux artistes ont raconté aux collégiens leurs parcours professionnels et ont partagé leur expérience musicale qui feront n'en doutons pas, naître de grandes vocations musicales.

De l'internat à l'Astrada.

Les élèves de l'atelier d'initiation à la musique de Jazz auront découvert à cette occasion le Tango et l'accordéon, des artistes tels que Astor Piazzolla, Tomas Gubitsch ou encore Xavier Cugat, qui à travers Vincent Peirani trouvent un digne embassadeur.

Lors du concert, la présence des collégiens ne faisait aucun doute. Sur les gradins, ils étaient là pour redécouvrir "the Crave" du pianiste Jelly Roll Morton, et de nouvelles compositions d'Émile Parisien comme le titre "mémento", où "Noucka", de Vincent Peirani que celui ci dédia à sa femme présente dans la salle.

Un duo en or.

Les deux artistes, qui ont déjà joué plus d'un millier de fois ensemble au cours des dix dernières années, dont plus de 600 fois en duo, (notamment avec l'album"Belle époque"), partent à présent pour une grande tournée à travers la France et l'Europe. Ils se produiront par exemple à Paris le 28 octobre prochain, ou à Marseille le 17 novembre. Un agenda chargé de dates, qui on l'espère, ne sera pas remis en cause par l'évolution du covid 19.

Une autre étoile du Jazz ce weekend.

Après le passage triomphal d'Emile Parisien et de Vincent Peirani sur la scène de L'Astrada, c'est au tour de Sarah McCoy de se produire ce weekend à Marciac. Elle présentera son spectacle de la tournée "Blood Siren Tour". En première partie de la soirée,  Sweetest Choice

 Réservations en ligne sur lastrada-marciac.fr ou au 09 64 47 32 29.

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles