Menu

La nomination de Stéphanie Reina : une occasion de découvrir l'UPG 32

Reina Stéphanie UUPG.JPG

Depuis presque dix ans, Stéphanie Reina dirige le Groupement d'Employeurs Gers en Gascogne (GEGG) [1], d'où une connaissance approfondie du monde de l'entreprise dans le département. C'est certainement un des critères retenu pour la choisir en tant que secrétaire générale de l’Union patronale du Gers (UPG)… Et non pas le fait qu'elle soit du sexe féminin, ce qui, bien sûr, permet de rappeler que les entreprises ne sont pas commandées uniquement par des hommes, de nos jours.

U.P.G., un sigle qui n'est pas forcément très explicite

Pourtant, il regroupe, en une seule entité gersoise, les deux principaux syndicats patronaux,  la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (CPME) et le MEDEF (Mouvement des Entreprises de France). C'est aussi pourquoi, les deux responsables départementaux de ces syndicats sont co-présidents de l'U.P.G., à savoir Philippe Lafforgue pour le MEDEF 32 et Pierre Duran pour la CPME 32.

L'UPG représente les intérêts des chefs d'entreprise, de manière collective ou individuelle, dès que l'avenir économique ou la vie des entreprises locales est en jeu. Depuis sa création en 1962, elle a toujours œuvré pour que le territoire du Gers bénéficie du même domaine d'expertise que les grandes métropoles. Elle accompagne les dirigeants dans toutes les circonstances ; son implication sur le terrain lui permet d'être au plus près de ses adhérents.

L'U.P.G. : au service de ses adhérents

L'U.P.G. apporte une aide pour la gestion des entreprises au quotidien avec différentes structures dont certaines ont été mises en place, dès l'origine, comme 1 % Logement devenu Action Logement.

Un peu plus tard, en 1992, Espace Handicap Emploi devenu Cap Emploi 32 pour l'accueil, le placement et le suivi des personnes en situation de handicap, et ensuite leur maintien dans l'emploi trouvé.

Quant au G.E.G.G., il a été instauré, en 2011, avec Stéphanie Reina comme directrice.

Les projets pour avancer et soutenir l'emploi

Mais avec sa nomination à l'U.P.G., celle-ci va continuer sur la lancée de ce qu'avait mis sur les rails, son prédécesseur, Benoît Xavier, resté lui aussi dix années à la tête de l'Union Patronale. Il est nécessaire d'apporter du soutien aux entreprises du Gers sur les questions de recrutement. Pour attirer les demandeurs d'emploi vers le Gers, le projet d'une crèche inter-entreprises dont on trouve la trace déjà en 2012, pourrait s'avérer fort attractif. Pourquoi ne pas la concrétiser dès 2021 ?

Par contre, ce qui est déjà en cours, depuis fin 2018, dont le développement a été ralenti du fait du Covid-19, c'est le C.E.I. (Comité d'Entrepise Inter-Entreprises). Il s'agit  d'accords qui visent à mettre en place un comité d'entreprise pour celles qui n'en ont pas l'obligation, parce qu'elles ont moins de 50 salariés.

Ce nouveau dispositif permet de mutualiser toutes les entreprises qui veulent adhérer pour se grouper et avoir plus d'impact sur les négociations des prix, en local ou en national. Ainsi, il s'agit de faire bénéficier les salariés de tarifs très attractifs sur les loisirs, mais aussi sur leurs dépenses de tous les jours. Ce système est valable non seulement en local, mais aussi sur toute la France. Des réductions sont négociées dans les enseignes locales de la ville pour valoriser ainsi les commerçants locaux ; le but final étant bien de faire gagner du pouvoir d'achat aux salariés. Pour mettre en place une carte avec tous les ces avantages pour les salariés, l'U.P.G. a eu recours à Dynabuy une entreprise qui prend en charge la création des avantages privés, des offres exclusives pour les salariés.

Favoriser la formation des dirigeants

En complément de ses services, l'U.P.G. 32 propose un panel de formations destinées aux chefs d'entreprises.

Pour aider les dirigeants non salariés et les chefs d'entreprises à se former, l'U.P.G. est un point d'accueil AGEFICE (Association de Gestion du Financement de la formation des Chefs d'Entreprise).

L'AGEFICE est le fonds d'assurance formation compétent pour le financement des actions de formation des commerçants et dirigeants non salariés du commerce, de l'industrie et des services. Point d'accueil pour le département du Gers, l'U.P.G. 32  exerce cette mission d'accueil et de conseil pour les chefs d'entreprise désireux de financer une formation, et les aide à constituer leur dossier de demande de prise en charge.

Pour le Gers, ce dispositif est assez méconnu, une des missions que se donne Stéphanie Reina, est de le développer surtout à destination des dirigeants non salariés.

Autre projet dans les tuyaux de l'Union Patronale, la création d'un second groupement d'entreprises mais à vocation d'insertion pour former une main-d'œuvre locale.

Stéphanie Reina n'aura donc pas le temps de s'ennuyer dans ses nouvelles fonctions, surtout en cette période délicate qui a fragilisé bon nombre d'entreprises.

U.P.G. 32 - 97 boulevard Sadi Carnot, à Auch - Tél  05 62 61 23 25


[1] Le GEGG est une association de loi 1901 spécialisée dans la mise à disposition de salariés en temps partagé afin de répondre aux besoins personnalisés des entreprises gersoises. 

En 2019 : 92 salariés en moyenne par mois et une augmentation de 47 % du nombre de recrutements à temps partagé.

Les chiffres-clefs 2019 sont révélateurs d’une montée en puissance de l’emploi à temps partagé dans le Gers et d’un avenir radieux pour cette forme d’emploi pérenne.

  • 7 nouveaux CDI appelés «Mousquetaires»
  • 58 nouvelles entreprises adhérentes

97 boulevard Sadi Carnot, 32000 Auch - Tél. : 05 62 05 08 40
Horaires d'ouverture : de 9 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30 - du lundi au vendredi - Les salariés peuvent retrouver les offres en cours en allant sur le site du GEGG.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles