Menu

Enfin, un toro à Vic... une œuvre d'Emmanuel Kieffer

Annotation 2020-07-29 154040.jpg

Cette année, les arènes vicoises n’ont pas accueilli de toros comme les années précédentes.

Pourtant, un toro investira la ville en cette fin du mois de juillet.

Béatrice Fernando, créatrice de la quinzaine d’art à Mourède, accueillera un sculpteur qui, après le cheval, s’est passionné pour le toro.

Emmanuel Kieffer est alsacien et passionné de cheval.

Pour satisfaire sa passion, il a exercé pendant 25 ans le métier de maréchal-ferrant.

Dans le métier de maréchal-ferrant, il a acquis des qualités de précision qu’il utilisera dans ses créations artistiques.

Emmanuel Kieffer travaille le fer qu’il estime être un métal aussi noble que le bronze.

Il sculpte essentiellement des chevaux de taille moyenne ou monumentale.

Certaines sculptures ont été acquises par des villes, Saumur, Tarbes et Cordemais.

"Chimère" acquise par la ville de Saumur

Il a déjà exposé certains de ses chevaux, à Mourède, sur la place du village lors d'une précédente édition du festival Avoz'art.

Pour passer du cheval au toro, le sculpteur a rapproché la morphologie des deux animaux.

Il n’est pas aficionado et n’a jamais assisté à une corrida, mais il est en admiration devant les formes d’un toro de combat et devant son rythme de déplacement.

Le toro qu’il installera à Vic, vendredi,  à côté du kiosque se nomme « Urus » ; il est en acier Corten, mesure 1,55 m de haut et 3,05 m de long pour un poids de 650 kg.

A Mourède, l'artiste exposera un toro de taille moyenne et quelques exemplaires de petits toros.

"Aventador" ( 30 cm )

Festival Avoz'art en l'église de Mourède du 1er au 16 août, Du lundi au samedi de 14 h à 19 h.

Le dimanche de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h .

Annotation 2020-07-23 165509.jpg
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles