Menu

Christophe Terrain présente Riscle…

0 Christophe Terrain 1bis 160620.jpg

...et souhaite une amélioration du fonctionnement de la CCAA

La première réunion du conseil de la Communauté de communes Armagnac-Adour (CCAA) a eu lieu, lundi 15 juin, dans la halle de Riscle qui offre beaucoup d’espace pour la distanciation physique. Avant de rendre compte, dans un prochain article (https://lejournaldugers.fr/article/43004-ccaa-michel-petit-decrit-la-charge-considerable-creee-par-le-covid-19),  des délibérations de l’ordre du jour très chargé, voici des éléments sur la présentation de sa ville effectuée par Christophe Terrain, maire de Riscle. Et, en particulier, sur ses critiques visant la CCAA et la loi NOTRe du 7 août 2015.

La CCAA et la loi NOTRe appellent des critiques

Pour Christophe Terrain :

  • dès que l’on décrit la commune, « la co-gestion avec la com-com s’invite » et

  • le choix n’est pas laissé aux communes,

  • la loi NOTRe pousse à une centralisation et une organisation inadaptée « à nos zones hyper-rurales »,

  • les administrés ne retrouvent pas la commune comme leur premier interlocuteur.

Le maire de Riscle et conseiller départemental nuance ensuite son propos : il reste convaincu que « la communauté de communes est le lieu où il y a les solutions dans les missions qui ont été choisies ».Pour cela, ces missions (les compétences) doivent être assumées et il faut s’en donner les moyens.

Puis Christophe Terrain présente sa ville.

Données générales

Riscle a 1 930 habitants, à la suite de la fusion avec Cannet, et s’étend sur 3 174 ha. La ville, chef-lieu du canton Adour gersoise, occupe une position stratégique au cœur du territoire « à forte vocation agricole » de la Rivière Basse. C’est, avec Aignan, un des deux « bourgs centres » de la CCAA, inscrits comme tels dans le Scot (1) du PETR Pays du Val d’Adour. Ledit Pays comprend 158 communes et près de 48 000 habitants.

De Riscle, on débouche sur les Landes : l’Adour est présent dans tout son environnement qui offre surtout un paysage de plaine, sauf sur les coteaux de l’AOP Saint Mont et ceux du Pacherenc et du Madiran apportés par Cannet.

Activité économique

À Riscle, 75 % des emplois appartiennent au secteur tertiaire (services). Et 25 % à la fonction publique.

L’agriculture – viticulture et céréales - fait l’essentiel de l’activité économique (vin de Saint Mont, Pacherenc, Madiran, Coopérative Vivadour).

À noter qu’une zone d’activités est en développement route de Tarbes. Elle est inscrite dans le PLUi (2) et le Scot.

S’agissant du tourisme, la compétence en a été transférée au Pays du Val d’Adour. Cet office de tourisme de Pays est installé à Marciac. Il a maintenu un bureau d’information à Riscle. La commune est bien pourvue en hébergements (hôtel, gîtes, maisons et chambres d’hôtes) et la municipalité gère 8 gîtes communaux. Et Riscle est traversée par le Sentier de l’Adour.

Habitat

On constate que le centre du bourg se vide au profit de la périphérie, ce qui est dû « surtout à la circulation des poids lourds sur la D 935 » qui nuit à la qualité de vie au centre bourg. Le taux de vacance atteint 14 %.

Offre de services

L’offre de Riscle est « relativement complète et diversifiée », en liaison avec l’offre de la CCAA.

Notons, entre autres :

  • le pôle scolaire : école élémentaire, collège et lycée agri-viticole, l’école maternelle, la crèche et relais d’assistantes maternelles,

  • la bibliothèque-médiathèque,

  • les associations sportives (rugby, foot, basket, tennis, gym etc.),

  • l’EHPAD, le CIAS, le SSIAD (3),

  • la gendarmerie, les sapeurs-pompiers,

  • la maison de services au public, le syndicat des eaux.

Santé

Riscle compte actuellement 5 médecins, mais un cabinet va fermer : accueillir de nouveaux médecins « va constituer un challenge ». Il y a aussi 3 dentistes, 2 pharmacies, 1 cabinet de kinésithérapie, 2 cabinets de soins infirmiers, 1 ostéopathe, 1 podologue et 1 praticien de médecine traditionnelle japonaise.

Commerces

On trouve, à Riscle, 1 supermarché, 1 boulanger, 5 garages, 6 banques/assurances, 1 hôtel, 1 magasin de matériaux de construction, 1 magasin de matériel agricole, 1 magasin d’électro-ménager, 1 auto-école, un office notarial etc.

Sans oublier de nombreux artisans dans de nombreux corps de métier

Culture et loisirs

« Riscle a la chance de disposer d’un important tissu associatif en matière de sport, loisirs, activités culturelles, organisation de festivités » : ce sont plus de 60 associations qui animent la commune tout au long de l’année (fête locale, Fête des fleurs, Festival swing manouche, Le petit théâtre Spirale etc.).

Transition énergétique

Des investissements effectués ces dernières années ont visé, avec le Pays du Val d’Adour, à rénover les bâtiments publics dans le domaine énergétique, pour les rendre plus accueillants et moins énergivores. Des diagnostics et un planning de travaux ont été établis.

Un programme « zéro phyto » est lancé depuis 2010. Par ailleurs, Riscle dispose de 3 bornes de recharge pour les véhicules électriques.

(1) Schéma de cohérence territoriale. (2) Plan local d’urbanisme intercommunal. (3) EHPAD : établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ; CIAS : Centre intercommunal d’action sociale ; SSIAD : Services de soins infirmiers à domicile.

2 Le conseil CCAA dans la halle à Riscle 1bis 150620.jpg
Le conseil de la CCAA réuni dans la halle de Riscle
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles