Le dernier bébé de Nolwenn

bébé_optimized.jpg

Un beau petit

Le dernier fils de Nolwenn a 5 mois. Il n’est pas Breton mais Tarn-et-Garonnais. Il ne donne pas de la voix, lui, il donne du muscle. C’est un veau d’élevage sous la mère avec des principes bio qui fonctionnent bien. Max, son propriétaire, en est très fier. Difficile, aujourd’hui, de l’inscrire à un concours. Mais il le vaut bien ! Très calme et placide, il impose quand même ses 250 kg pour ses 5 mois ! Ce magnifique veau est resté confiné avec sa maman pendant les 5 mois et lui ne semble pas s’en plaindre. Nolwenn peut être fière mais sa sœur aussi car le petit bout de choux avait aussi besoin de sa tante pour téter. Le lait de sa mère ne suffisait pas à son appétit. C’est peut-être pour cela qu’il arrive à un tel record, un super résultat pour un croisé Blanc Bleu Belge. La coupe à l'iroquoise n'est pas du fait d'une coiffeuse puisqu'impossible.

Les veaux de Max ne touchent jamais l’herbe ni la paille (sauf pour la photo) Max en est fier et très heureux. D’ailleurs plusieurs bouchers se sont disputés pour être destinataires.  Bon, ça ne rapporte pas plus mais ça fait plaisir. Maintenant, il sera disponible à Boé (47) car il n’y a pas eu d’acquisition locale, ce qui est dommage.

Nolwenn, la maman, a 17 ans. Ce sera son dernier petit, mais chez Max, elle vivra une retraite privilégiée. Car avec Annie ils veillent sur leurs animaux et sont attentifs.

Ce petit bébé est le signe d’un travail exemplaire de longue date. Nous pouvons adresser des félicitations aux éleveurs pour leur excellence. Ce sont bien eux qui remplissent nos assiettes.

Alors bon appétit à tous !

bébé2_optimized.jpg
Avec des cuissots pareils, il faut féliciter les mamans
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles