Menu

La Banque Alimentaire a revu entièrement son fonctionnement

BA Coronavirus Le commando civique et solidaire de la Banque Alimentaire.JPG

Les associations sont toujours approvisionnées, mais à elles de venir sur le site récupérer les produits.

Le fonctionnement de la Banque Alimentaire (BA) est totalement réorganisé en cette période de crise, depuis le 17 mars et le début de la période de confinement.

Les entreprises ne souhaitent pas d’intrusion de véhicule extérieur sur leur zone, la ramasse, en conséquence, est arrêtée d'office. Donc plus besoin d'équipe de tri.

Les livraisons de la BA sur le site des associations sont bien sûr également stoppés pour des raisons de sécurité.

Les Associations, notamment la Croix Rouge comme ici, viennent chercher les denrées sur place et ce sont les trois salariés, Jean Charles, Gilles et Marc qui préparent es expéditions.

En appui de cette équipe, Serge et Jacques, bénévoles sérieux et dynamiques et relativement jeunes, assurent l’approvisionnement et le transport en produits frais.

Donc la BA fonctionne avec cinq personnes seulement et c’est volontaire pour garantir à chacun le maximum de sécurité sanitaire pour eux et pour leurs collègues. Mais ils sont d’une efficacité redoutable car, malgré cet effectif réduit au minimun, ils ont réussi jusqu’ici à répondre aux demandes en forte augmentation des associations partenaires. Sur le mois de mars, ce sont 30 tonnes d’une très large gamme de produits qui ont ainsi été livrés.

Une nouvelle collaboration avec Terra Ferma les Jardins de Cocagne, financée par la Fondation de France, permet des livraisons de légumes Bio, locaux et ultra frais. Jacques à l'origine de ce nouvel approvisionnement, a également trouvé des fournisseurs pour d’autres produits frais tels que des yaourts ,des pizzas…

Les produits longue conservation permettent d'assurer trois mois maximum de distribution, mais l'annulation de la collecte de printemps avec 30 tonnes environ de marchandises récoltées, va poser un problème pour le 3e trimestre. Il faudra trouver une solution pour assurer le lien avec la collecte d'automne. 

Solution qui sera peut-être trouvée au cours d'une réunion de bureau comme celle qui s'est tenue, le jour de la prise de la photo ci-dessous, d'une manière très peu conventionnelle.

La Fondation du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne solidaire de la Banque Alimentaire

Dans cette période particulièrement difficile et inédite, la Banque Alimentaire a mis en place un plan d’action pour le 2e trimestre pour accompagner toutes les structures et les bénévoles mobilisés auprès des personnes en difficulté.

Grâce à la générosité de la Fondation du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne qui a fait un don de 20 000 € à la Banque Alimentaire du Gers, cette dernière va supprimer la participation de solidarité de 0,24 €/Kg de denrées sur les stocks livrés aux 27 associations partenaires entre 1er mars au 30 juin 2020.

Soulagées ainsi de cette charge financière, les associations pourront répondre à la demande des bénéficiaires durant ce 2e trimestre qui s’annonce particulièrement compliqué.

Les dirigeants de la Banque Alimentaire saluent ce geste de solidarité du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne qui conforte les relations et le partenariat avec les associations sur le terrain assurant un travail remarquable au service des personnes en difficulté.

En cette période complexe, le Crédit Agricole est heureux de contribuer à la chaîne de solidarité mise en place dans le Gers, des entreprises jusqu’aux bénévoles des associations, qui permet de partager les problèmes et d’être plus fort.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles