Menu

Réserve civique : La solidarité se met en place dans le département

P1650812.JPG

L'Etat et le Conseil Départemental œuvrent pour maintenir un bénévolat capable de répondre face l’impact social du coronavirus auprès des plus démunis, des plus vulnérables, des personnes isolées 

Lors de sa conférence de presse de ce jeudi 26 mars en préfecture, Catherine Séguin n’a pas caché son inquiétude concernant le bénévolat dans la vie associative : « Le Gers c’est 60 % des 1 000 personnes bénévoles qui ont plus de 70 ans, alors qu’en France la moyenne est d’un tiers. Il faut agir pour que ce secteur ne subisse pas une baisse de bénévoles disponibles » sachant que les plus de 70 ans sont hésitants à quitter le confinement.

De son côté, le président du Conseil Départemental, Philippe Martin, rappelle que « la solidarité tient une place centrale dans notre département avec le numéro vert social, 0 800 32 31 30, et avec Gers solidaire qui rassemble l’ensemble des associations caritatives gersoises. Ne pas oublier les réseaux incroyables avec l’association des maires ruraux qui font aussi un travail social ».

L’enjeu évidemment « est de tout faire pour limiter l’impact social auprès des plus démunis, des plus vulnérables, des personnes isolées », souligne Catherine Séguin. Laquelle incite le plus grand nombre de personnes dont les bénévoles des structures culturelles et sportives à rejoindre la plateforme, réserve civique, qui est un site où toutes les bonnes volontés  peuvent s’inscrire.

A noter que le Conseil Départemental a doté et va continuer à doter les EHPAD de tablettes qui permettront aux résidents de dialoguer avec leurs familles.

Pour beaucoup plus de détails, lire notre article récent à retrouver sur ce lien

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles