Menu

ASF – Oloron : il est temps de stopper les déceptions

76779517_470170153623815_6181337118749491200_o.jpg

Ce dimanche après-midi, pour le compte de la 17e journée de championnat de Fédérale 1, l’AS Fleurance (7e) reçoit Oloron (9e). Trois points d’écart au classement avant le duel.

Le 20 octobre dernier, les Fleurantins étaient repartis d’Oloron-Sainte-Marie avec une sévère grimace au coin du visage malgré le bonus défensif en poche. En effet, Damien Camacho et sa bande était sur le point de réaliser un gros coup, se payant même le luxe de mener 15-5 à la pause, grâce à deux essais signés Jérôme Clermont (24’) et François Loison (31’), lorsque par manque de maîtrise, ils cédèrent un essai cadeau à Oloron à l’ultime minute, alors que ces derniers étaient réduits à quatorze suite à l’expulsion de leur pilier néo-zélandais Joshua Tomuli (67’) ; de quoi faire pester la paire d’entraîneurs gersois Mickael Carré et Bernard De Giusti.

Dimanche, sur le pré de Marius Lacoste, l’ASF a la possibilité de prendre une petite revanche, quoi qu’ils ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes. Bien installés en milieu de tableau, les Gersois ne sont pas menacés de relégation. Mais la possibilité de terminer à la sixième place, celle-ci donnant droit à une qualification en Du-Manoir, se fait de plus en plus compliquée. Car depuis maintenant quatre journées de championnat (de la 13e à la 16e), Fleurance accumule les défaites. Sept points de retard sur le sixième, Lannemezan. Un nouveau revers contre Oloron mettrait peut-être un coup de grâce aux espoirs de qualif.

Quatre questions à Stéphane Zampar, co-entraîneur d’Oloron :

- Stéphane Zampar, par rapport au match aller, quelles impressions gardez-vous ?

- Au match aller, on avait été très maladroits dans les moments où on avait la possibilité de scorer ; et ça nous avait mis la pression. Il avait fallu qu’on se retranche sur une dernière action pour battre Fleurance. Il faudra s’attendre, dimanche, à une réaction de cette équipe de Fleurance qui pratique un rugby plaisant. Ils doivent être assez confiants avant de nous recevoir. Quant à nous, on connaît quelques difficultés en ce moment, avec beaucoup de blessures.

- Comme vous disiez, l’ASF est une équipe qui n’est pas frileuse et envoie du jeu. Est-ce une bonne chose de jouer contre un adversaire qui, du coup, s’expose, ou au contraire, craignez-vous leur fougue ?

- De ce que je retiens de l’aller, Fleurance est une équipe qui joue beaucoup, et bien en plus ! C’est une des équipes qui produisent un des meilleurs rugbys de la poule. Ce sera un match ouvert, et il faudra que l’on soit très disciplinés et présents en défense.

- À propos de discipline, vous n’êtes peut-être pas sans savoir que c’est un des points faibles de l’ASF en fin de match ?

- Je ne sais pas cela. Ceci dit, quand je vois leurs résultats, je vois qu’ils sont assez performants. Avoir battu Blagnac est une vraie performance. J’ai cru comprendre qu’à Bagnères, ils ont produit un très bon match aussi. Je pense qu’ils vont nous donner du fil à retordre.

- Quel est le point fort de votre équipe ?

- Nous n’en avons pas vraiment. Le point fort, c’est notre groupe. Comme nous n’avons pas d’individualités fortes, on essaye d’avoir un collectif assez homogène.

Programme de la 17e journée :

Samedi :

Lannemezan – Bagnères (15:15)

Tarbes – Mauléon (15:30)

Dimanche :

Graulhet – Albi (15:15)

Fleurance – Oloron (15:15)

St.-Sulpice – Pamiers (15:30)

Blagnac – Lavaur (15:30)

Classement actuel :

1. Albi… 77 points

2. Blagnac… 66 pts

3. Tarbes… 61 pts

4. St.-Sulpice… 46 pts

5. Mauléon… 43 pts

6. Lannemezan… 40 pts

7. Fleurance… 33 pts

8. Bagnères… 30 pts

9. Oloron… 30 pts

10. Lavaur… 28 pts

11. Pamiers… 26 pts

12. Graulhet… 18 pts

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles