Menu

Sainte-Barbe au Houga : un chef de Centre plein de confiance dans l’avenir

0 Discours du lt Gaüzère 1bis 150220.jpg

Et un rassemblement convivial

Erreur de chiffre sur le nombre d'interventions en 2017 rectifiée le 19.02.2020.

« Malgré les difficultés du quotidien, l’inquiétude citoyenne, soyons optimistes, persévérants, ambitieux et enthousiastes pour poursuivre notre engagement dans un environnement en pleine mutation ». Voilà ce que propose le lieutenant Hervé Gaüzère, chef du Centre d’incendie et secours (CIS) du Houga à ses sapeurs-pompiers, lors de la Sainte-Barbe, le 15 février 2020. Ses propos sont manifestement animés par une grande fierté de commander ce CIS.

Il commence par énumérer les événements marquants depuis sa prise de commandement en 2017. Notamment, la stèle posée en hommage aux sapeurs-pompiers du Houga disparus et la publication du livre 130 ans de dévouement au service de la population, qui a coïncidé avec la commémoration de ce 130e anniversaire du CIS.

Une activité en forte hausse

Les demandes de secours sont passées de 212 en 2017 à 303 en 2019, soit près de 50 % d’augmentation ! Une hausse due surtout aux Secours d’urgence aux personnes, qui s’élèvent à 224. Auxquels s’ajoutent 26 accidents de la circulation, 38 interventions sur incendie et 15 opérations diverses. Et le rythme soutenu du début de l’année laisse augurer une forte activité en 2020.

Pour ces missions, le chef de Centre dispose de vingt-neuf sapeurs-pompiers volontaires, de deux médecins et d’un infirmier sapeur-pompier.

Le lt Gaüzère attribue l’augmentation des Secours aux personnes à la carence d’autres services. Carence qui doit recevoir des solutions.

Puis il présente deux nouvelles recrues : les sapeurs Jordi Saint-Lannes (arrivé au Centre en juillet 2019) et Gaëtan Gaüzère. En trois ans, il y a eu neuf nouvelles recrues contre cinq départs. Mais l’avenir, c’est aussi les deux filles et les deux garçons du secteur qui sont inscrits pour passer le brevet de Jeune sapeur-pompier et qui s’entraînent régulièrement.

Les sapeurs-pompiers du Houga, eux aussi, se forment : c’est une nécessité pour conserver leurs compétences à un haut niveau. Ils ont consacré 3 600 heures à la formation en 2019, notamment au CIS de Vic-Fezensac, très bien équipé.

« S’engager est un acte, pas un mot ! »

Contre les sapeurs-pompiers, les agressions ont triplé en dix ans. Et pourtant la population considère ces femmes et ces hommes comme des anges gardiens ! Ce sont des femmes et des hommes volontaires « qui s’investissent 24 h/24, sans relâche, sans compter, avec abnégation et détermination pour porter secours : (…) ils sont indispensables ».

Mais notre modèle de sécurité civile est menacé par une Directive européenne qui pourrait transformer les volontaires en travailleurs, avec de lourdes conséquences (1).

Remerciements

Le lt Gaüzère remercie notamment :

  • les employeurs publics et privés qui permettent à leurs employés sapeurs-pompiers de pouvoir se libérer,

  • l’abbé Bankolé qui a dit la messe de la Sainte-Barbe,

  • la maire du Houga et les maires des villages voisins,

  • les personnels du Groupement Sud-Ouest sous la direction du commandant Gadal,

  • « l’indispensable » amicale des sapeurs-pompiers du Houga,

  • l’ad/c Loïc Chanavat de l’Union départementale,

  • les compagnes et compagnons des sapeurs-pompiers,

  • les sapeurs-pompiers vétérans,

  • les sportifs qui se sont illustrés.

Il termine son discours en faisant observer une minute de silence en hommage à Régis Tartas, maire de Mormès,décédé le 11 juillet 2019.

(1) Voir le site (https://www.pompiers.fr/federation/actions/defense-et-representation/volontariat/preserver-lengagement-volontaire-face-la).

1 La messe pour les sapeurs-pompiers 1bis 150220.jpg
La messe pour les sapeurs-pompiers
2 Le lt Hervé Gaüzère va prononcer son discours 1bis 150220.jpg
Le lt Hervé Gaüzère s'apprête à prononcer son discours
3 Les Sapeurs-pompiers du CIS du Houga 1bis 150220.jpg
Les sapeurs-pompiers du CIS du Houga
4 Les maires et Vincent Gouanelle 1bis 150220.jpg
Les maires et Vincent Gouanelle, conseiller départemental
5 Les anciens chefs du CIS du Houga 1bis 150220.jpg
Les anciens chefs du CIS du Houga
6 Les anciens sapeurs-pompiers du Houga 1bis 150220.jpg
Les anciens sapeurs-pompiers du Houga
7 L aplus jeune recrue et le plus ancien sapeur-pompier 1bis 150220.jpg
Jordi Saint-Lannes à côté du vétéran le plus ancien
DR2 Remise photo aux aux anciens chefs du CIS 1bis 150220.jpg
Remise d'une photo prise lors du 130e anniversaire aux aux anciens chefs du CIS - Photo communiquée par le lt Gaüzère
DR1bis Hervé Gaüzère avec les promus et récompensés 1bis 150220.jpg
Le lt Gaüzère et le cdt Gadal avec les anciens chefs du CIS, les nouveaux promus et les récompensés - Photo communiquée par le lt Gaüzère
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles