Menu

Les sœurs de l'Abbaye de Boulaur passent la vitesse supérieure

Boulaur marché samatan.JPG

Elles font maintenant appel au 13 h de TF1 pour faire connaître leur projet

L'abbaye tire sa subsistance de son exploitation agricole, en agriculture biologique, et la transformation artisanale des produits issus de leur ferme. Mais la vente de ces produits ne suffit pourtant pas à couvrir leurs dépenses. Les sœurs doivent donc se développer. Pour ce faire, les sœurs de Boulaur ont posté, début janvier, une vidéo sur Internet en guise d'appel aux dons. La présentation du projet de construction de la Grange cistercienne pour le XXIe siècle dure 4 minutes.

Pour faire connaître leur projet de grange cistercienne, elles ont fait appel à Jean-Pierre Pernaut ; il a diffusé, ce lundi 10 février, un reportage au cours de son journal télévisé du 13 h relatif à l'intention des sœurs de faire construire trois ateliers agricoles, valant un million et demi d'euros.

Elles étaient déjà passées dans la Matinale de LCI, le 19 janvier, vous pouvez retrouver ce reportage sur Youtube. Le 14 janvier, c'était dans une rubrique consacrée à ce projet sur France 3 Occitanie.

Les sœurs de l'abbaye de Boulaur font le buzz.

Des pros de la communication !

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles