Menu

« Les Bronzés font du ski »… version Playmobil

playmobil.jpg

Popeye, Jérôme, Bernard et Jean-Claude Dusse revisités par Jana Wolf, créatrice d’origine allemande, ça donne les Playmo-Bronzés

Les figurines Playmobil, elle les aime, elle les adore. La « faute » à sa fille qui lui a transmis le virus (qui devait quand même bien couver chez elle)  il y a quinze ans. À tel point qu’elle a ouvert un musée dédié à ces drôles de petits personnages en plastique, et participé en 2018 au salon Playmo-Family en présentant un diorama sur « Le festival de Woodstock », et un « Jeu d’échecs médiéval ».

Mais comme elle est également fan du film « Les Bronzés font du ski », il était évident que ses deux passions finiraient bien par se rencontrer un jour. C’est ainsi que les Playmo-Bronzés sont nés en 2019, alors que le film culte s’apprêtait à souffler ses quarante bougies. Eh oui, déjà…

Jana a réuni tous ses talents de créatrice pour transformer des figurines  déjà existantes, et leur donner les traits de Thierry Lhermitte, Michel Blanc, Christian Clavier et Gérard Jugnot. Un travail artistique (entre quatre et dix heures par personnage, qui malheureusement ne sont pas à vendre) qui, sitôt terminé, n’a pas manqué de se faire remarquer sur les réseaux sociaux.

Jusqu’à Christian Clavier lui-même, qui postera une photo du diorama « Les Bronzés font du ski » sur sa page Facebook, et Gérard Jugnot qui lui demandera s’il peut avoir sa figurine personnelle. Une rencontre est prévue pour une remise en mains propres entre l’acteur et l’artiste.

Boostée par ce succès médiatique auquel elle ne s’attendait pas, Jana, qui a ouvert un magasin de jouets et livres d’occasion « Un rêve d’enfant » rue Thiers à Lannemezan, a donc décidé de donner vie à d’autres protagonistes, afin de mettre en scène les séquences incontournables des Bronzés. Ses dioramas seront présentés lors d’expositions prochaines en France.

Allez, tous en chœur : « Quand te reverraiaiai-je, pays merveilleueueux… » !

« Écoute Bernard, je crois que toi et moi on a un peu le même problème, c'est-à-dire qu'on peut pas vraiment tout miser sur notre physique, surtout toi. Alors si je peux me permettre de te donner un conseil c'est "Oublie que t'as aucune chance, vas-y fonce. On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher ». Jean-Claude Dusse (Michel Blanc) à Bernard Morin (Gérard Jugnot) - Photos DR

Retrouvez Jana Wolf sur Facebook

Retrouvez toute l'actualité des Landes, Pays Basque, Béarn et Bigorre sur PresseLib, clic ici

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles