Menu

Les ados de Kirikou s'engagent dans l'humanitaire

M'Rbat Kirikou.JPG

Au Maroc dans un village du Haut Atlas

Un groupe d'une quinzaine de jeunes, de 14 à 17 ans, souhaite organiser un projet de missions humanitaires, au cœur des familles berbères, dans le village de R'bat, au Maroc, du 19 au 28 Juillet 2020.

Ils ambitionnent de donner de leur temps à des communautés dans le besoin, se rendre utile et contribuer à des actions solidaires pour le bien commun.

Ils ont décidé d'intervenir auprès des populations locales en les aidant à améliorer leurs conditions de vie dans les domaines de l'agriculture, la construction et l'éducation.

Pour ce faire, ils partageront la vie des villageois de R'bat. Ils participeront aux tâches quotidiennes des hommes et des femmes du village en les aidant pour la construction de maisons traditionnelles en pisé, pour le travail de la terre, les récoltes ... Ils iront chercher l'eau à la grande source, et aideront les femmes au tissage des tapis. Avec la visite de l'école, ils envisagent de réaliser quelques peintures dans les classes. Ils proposeront l'apprentissage du français, en échange de l'apprentissage du "Tamazight berbère".

Avec la découverte des traditions berbères, d'une culture, d'un mode de vie et de codes sociaux encore très différents des nôtres, ils partageront ainsi  des moments forts avec la population et pourront observer et réaliser les inégalités sociales et économiques.

Ce projet, porteur de valeurs fortes, va forcément les faire grandir et leur permettre de porter un regard nouveau sur le monde.

Outre le fait de contribuer à des actions solidaires, les objectifs de ce projet sont également multiples pour ces adolescents ... Pour leur enrichissement personnel, pour vivre une expérience unique, pour gagner en maturité, en confiance en soi, pour porter un nouveau regard sur le monde, ouvrir leur esprit, se rapprocher de l'essentiel, quitter la routine quotidienne, devenir autonome, prendre conscience de la chance de vivre dans un pays développé, aborder des notions de racisme qui peuvent exister envers les populations maghrébines, partager savoir-être et savoir-faire, développer un esprit critique, aider les autres, développer de nouvelles valeurs, favoriser le vivre ensemble, se rendre utile, se découvrir soi-même, donner de notre temps ...

Bref ... Vous l'aurez compris. Ce projet va leur permettre d'aider les autres, tout en les faisant grandir.

Afin de financer une partie de ce projet, ils organisent  une soirée "Dîner spectacle" animé par le groupe Tendances, le samedi 22 février 2020, à partir de 19 h, au Foyer Rural d'Aubiet.

Au programme de cette soirée : repas marocain - près de 3 heures de spectacle - 12 artistes sur scène - plus de 300 costumes - chansons variétés & music-hall.

Prix : 20 € adultes - 12 € enfants (moins de 10 ans)

Infos & réservation - avant le 16 février - auprès de l'association Kirikou au 05.62.65.80.12 ou au 06.79.91.57.97

Venez les rejoindre et profiter de cette belle soirée porteuse de sens et de valeurs fortes !

Ils remercient chaleureusement toutes les personnes qui participeront à la concrétisation de ce projet solidaire en cliquant sur la cagnotte en ligne créée pour les aider à boucler le budget de cette opération.

Ils comptent sur votre présence, votre soutien, votre générosité et ils espèrent voir naître de beaux moments de partage, ainsi qu'un bel élan de solidarité autour de ce projet qui leur tient à cœur.

Quelques notions de géographie pour découvrir où les jeunes Aubiétains veulent se rendre.

Le village de R’bat bénéficie d’une situation exceptionnelle, dans un site protégé et à l’écart de la route dans la vallée des Ait Bouguemez, dans la province d’Azilal, située à 250 km de Marrakech et à 80 km d'Azilal, au cœur du Haut Atlas Central, à 1935 m d’altitude. L’environnement est sauvage et préservé avec la vie traditionnelle d’un village berbère (culture et élevage de moutons et de chèvres, agriculture vivrière). La vallée compte 30 villages. Le village de R’bat qui compte 800 habitants, est situé au fond de la partie droite de la vallée. Les familles sont nombreuses et les conditions de vie précaires.

Le développement du Maroc est considéré comme inégal : comme tant d'autres pays, il présente des côtes littorales en plein essor contrastant avec des terres enclavées qui peinent à progresser dont R'bat fait malheureusement partie.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles