Menu

Les chasseurs, acteurs du Téléthon

1 tout le monde 4.jpg

Téléthon en chasse

La Fédération des Associations de Chasseurs aux Chiens Courants a organisé, ce dimanche, une chasse au profit du Téléthon. Planifiée d'avance et programmée rigoureusement, elle était suivie par les chasseurs du canton et les autorités concernées. En effet, une battue au chevreuil de grande envergure était organisée sur les communes de Montgaillard, Marsac, Poupas, Balignac, Puygaillard, Lavit, Castéra-Bouzet, Asques et Saint-Arroumex. Soit 11.000 ha pour accueillir 14 meutes de 130 chiens courants pour 190 postiers et tous les membres des ACCA concernées. Tous les acteurs ont été alertés sur les possibles rencontres de marcheurs, randonneurs, cyclistes ou autres et tout était prévu pour que cet événement soit le plus confortable pour tous.

Cette matinée démarrait à 7 h, à la salle des fêtes de Montgaillard, par un petit-déjeuner convivial mais surtout pour donner les indications de sécurité et d'objectif précises. En effet, les bénéfices de cette journée sont reversés au profit du Téléthon. L'option n'était pas la production d'un tableau de chasse, mais bien celle d'une participation active pour la bonne cause. Les associations de chasse ont toujours été des partenaires fidèles à cet événement annuel. Mais c'est la première fois que dans ce coin du Tarn-et-Garonne, blotti à côté du Gers, qu'une opération de telle envergure a été mise en place. C'est grâce à l'ambiance chaleureuse et humaine de chacune des neuf ACCA du canton que cela a pu se mettre en place.

Les chevreuils prélevés sont réservés pour chacune des communes participantes pour la Croix Rouge qui, elle aussi, a de grands besoins. Les chasseurs étaient solidaires et participatifs et très fiers d'avoir servi ce moment. Même le cuisinier-chasseur s'était déboutonné pour l'occasion.

Françoise Genetti, présidente du Téléthon 82, est venue à 16 h rencontrer ces participants qui ont eu un grand bonheur à clore cette journée qui, par chance, n'était pas sous le signe de la pluie et du brouillard.

Tout le monde s'accorde à remercier les chefs de meutes qui ont sillonné le territoire pendant que les postiers (chasseurs en poste) attendaient le fruit des chiens courants. En effet, les chasseurs ne bougent pas de leur poste pendant toute la durée de la chasse qui a été ordonnée de 8 h 30 à 11 h 30. Ceci pour des raisons de sécurité. Une organisation bien huilée et bien managée, ça ne laisse que de bons souvenirs !

La chasse raisonnée fait de ces membres des ACCA les acteurs majeurs, sentinelles bienveillantes de la diversité contrairement à certaines idées reçues et aujourd'hui encore des garants actifs de la solidarité.

1 archers 3.jpg
Même les archers venus de loin étaient volontaires et efficaces.
1 briefing 2.jpg
Le briefing démarrait dès 7 h pour toutes les fonctions de chacun.
1 présidents.JPG
Les présidents des ACCA sont félicités.
1omelette.JPG
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles