Menu

Nogaro : la Cave met son vin en perce et exprime son « ras-le-bol »

0 Vincent Gouanelle Patrick Farbos Christian Peyret et Elisabeth Dupuy-Mitterrand 1bis 071219.jpg

Et accueille le Téléthon

Cette année, samedi 7 décembre, la Cave de Nogaro - la Coopérative HDM - propose une grande journée de fête avec visite de ses installations, mise en perce d’un tonneau de vin blanc, déjeuner confectionné par le Bas-Armagnac Cyclo Club et, le soir, banquet gascon avec brûlot. Pour fêter la flamme de l’armagnac.

Mise en perce du tonneau de vin blanc

Selon la tradition, Christian Peyret, maire de Nogaro, met en perce, sans s’éclabousser, le tonneau de vin blanc des Hauts de Montrouge (HDM). En présence de Patrick Farbos, président de HDM, Élisabeth Dupuy-Mitterrand, présidente de la communauté de communes et Vincent Gouanelle, conseiller départemental.

Patrick Farbos souhaite la bienvenue à toutes les associations présentes et rappelle que HDM s’engage pour Via Sahel. Il annonce que la Cave est désormais entièrement clôturée. Il profite de l’occasion pour dire tout le mal qu’il pense des attaques contre les agriculteurs. Il fustige aussi ceux qui, du jour au lendemain, décrètent que telle ou telle norme n’est pas assez contraignante, et la remplacent par des règles plus rigoureuses. Alors que ce qui est en vente, remplit les normes. Ce sont « les Sans-tout », parce qu’ils interdisent tout. Au lieu de faire confiance au bon sens du consommateur. On court sans cesse après la baisse des normes.

Christian Peyret félicite le président de HDM pour les résultats et l’expansion de la coopérative et parce qu’il a reçu le Mérite agricole.

Élisabeth Dupuy-Mitterrand rend hommage à André Daguin. Puis elle précise qu’elle n’est pas forcément d’accord avec tout ce qui vient d’être dit par Patrick Farbos, mais qu’il faut défendre les agriculteurs. Elle félicite les trois filières viticoles de l’Armagnac qui ont été récompensées au niveau national (celles d’Éauze, Condom, Vic-Fezensac et Nogaro). Le Gers a une formidable valeur ajoutée à faire valoir.

Vincent Gouanelle se dit conscient du « ras-le-bol » des agriculteurs. Il y a trop de décisions technocratiques, comme pour la course landaise. Il faut continuer à transmettre le bon sens paysan. Il conclut : « Les élus locaux sont à vos côtés ».

Stands du Téléthon

Le Centre social et culturel le Clan organise le Téléthon, à Nogaro : il a un stand à la Cave qui offre des gâteaux fabriqués par des bénévoles, ainsi que du café. Le Clan propose aussi des baptêmes de l’air à l'aéro-club et des tours de piste sur le circuit.

De plus, la Cave, ce même jour, accueille un stand du Téléthon, tenu par les bénévoles du Don du Sang à Nogaro-Aignan (DSNA) où sont proposés des graines de plantes diverses, des marque-pages, des crêpes et des petits sablés préparés, dans la semaine, par les bénévoles de l’association.

Au bilan, Rolande Delord-Lassus, présidente du DSNA, est satisfaite : le stand, avec 357 €, a collecté six fois la collecte de 2018. Certainement grâce à tous les gâteaux et gadgets proposés. À quoi il faut ajouter les bénéfices du déjeuner : une opération à renouveler.

1 Christian Peyret et la mise en perce 1bis 071219.jpg
Christian Peyret met la pièce en perce
4 Stand du Téléthon tenu par les bénévoles Don du sang 071219.jpg
Stand du Téléthon tenu par les bénévoles Don du sang de Nogaro et d'Aignan
3 Vincent Gouanelle Patrick Farbos Christian Peyret et Elisabeth Dupuy-Mitterrand 1bis 071219.jpg
Vincent Gouanelle, Patrick Farbos, Christian Peyret et Élisabeth Dupuy-Mitterrand trinquent joyeusement
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles