Menu

Football National 3 : Les Auscitains ont offert la victoire au leader, Canet

P1620224.JPG

Auch a bien joué mais deux énormes erreurs défensives consécutives détruisent ses ambitions

AUCH : 1

 CANET EN ROUSSILLON : 2

Lieu : Auch (Terrain synthétique du Pitous). 150 spectateurs environ.  Arbitre : Rémi Naudinet assisté de Pierre Bat et de Stéphane Labat.

Auch Football : Huc (86e)

Canet Roussillon : Tabue (29e, 36e)

 Auch : Graves (cap), Fauque (Pujos 73e), Fitte, Touré, Ubatelo, Huc, Buisson (Lalanne 57e), Péres (Rumeau 63e), Auvinet, Commère, Gabriel.

Avertissements : Fitte (22e).

Canet en Roussillon : Ferry, Mahon de Monaghan, Willock, Lopy, Celina, Atlan, Posteraro (cap), Belhadj (Lybohy 63e), Tabue (Delclos 71e), Gasparotto (N’Goma 77e), Hattab. Avertissements : N’Goma (80e).

Les Auscitains recevaient le leader invaincu, une belle occasion pour montrer de quoi ils sont capables. Dans le match ils ont parfaitement fait jeu égal face à leur adversaire qui a profité de deux bévues monumentales des arrières locaux pour s’imposer. La première est une passe manquant de puissance à hauteur de la surface de réparation que Kévin Tabue n’a qu’à pousser au fond du but local. L’autre bévue  est une mésentente entre le goal Damien Graves et un arrière qui tergiversent pour relancer l’action offensive, et une fois de plus Kévin Tabue intercepte le ballon pour l’expédier dans le but vide. Canet rentre aux vestiaires avec deux buts d’avance et Auch par contre se ronge les ongles pour assimiler ce qui lui arrive.

La seconde mi-temps voit une nette domination des Auscitains qui à plusieurs reprises pouvaient ouvrir le score, mais les tirs étaient mal cadrés. Enfin la récompense de cette d’ébauche d’énergie trouve sa récompense à la 86ème minute  sur un corner repris de la tête par Anthony Huc, 1 à 2. L’espoir du match nul était encore possible mais Cannet pas à l’aise parvenait à contenir les ultimes banderilles auscitaines.

Grégory Guiraud, aide entraîneur d’Auch Football : « Encore et toujours des cadeaux à nos adversaires, c’est dommage parce que le capital confiance était revenu après notre match à Agde. A 2 à 0, Canet n’avait plus qu’à gérer le match et nous après ce coup derrière la tête, il a fallu se reprendre, ce que nous avons bien réalisé en seconde mi-temps mais pas suffisamment pour obtenir le match nul, un résultat qui aurait été logique ».

P1620213.JPG
Le président d'Auch, Samuel Sottum, et le président de Canet, William Prunier, juste avant le coup d'envoi de la rencontre.
P1620231.JPG
Phase de jeu.
P1620236.JPG
Phase de jeu.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles