Menu

Bizarre, nous vous avions promis du bizarre en double !

fantasy-3757036_960_720.jpg

... il arrive pour que vous puissiez choisir parmi le programme détaillé de ce Festival ...Bizarre

Après avoir déambulé sous la halle polyvalente de Lectoure, parmi tous les stands proposés, il serait bon de se poser un peu ; donc direction la salle de la comédie pour assister aux spectacles proposés par le Festival Bizarre organisé par l'Association le 122 et Pierre Léoutre.

Le jeudi 24 octobre, à 21 heures, salle de la comédie, le Théâtre d'un jour joue pour la septième fois - et la dernière ? " C'est pas fini ! ". Dix acteurs, constamment sur scène y parlent avec humour et émotion de ce que vieillir veut dire. Chacun peut se reconnaître dans les situations proposées et le public, toujours fidèle à la troupe depuis des années, jeune ou moins jeune, s'est dit touché par la justesse du propos. À voir donc ou à revoir - entrée est libre

Le samedi 26 octobre, 

► à 17 heures, en l’église du Saint-Esprit, concert de polyphonie corse avec Calusgina, une Corse et trois Toulousaines.

► à 18 heures, à la Halle de Lectoure. Entrée libre. 

L'Harmonie Lectouroise, musiciens amateurs animés par une passion commune, l'amour de la musique. Flûtes traversières, clarinettes, saxophones, trompettes, basses et batterie se retrouvent pour jouer un répertoire varié : musiques de film, classique et titre contemporains.
Formée d'une vingtaine de musiciens gersois,environ trois fois par mois, ils répètent généralement les samedis soir.
L'Harmonie souhaite entrer aujourd'hui dans le monde de la bizarrerie en participant pour la première fois au Festival Bizarre

Le samedi 26 octobre à 21 heures, salle de la comédie, Anne-Gaëlle Duvochel est venue fidèlement ces dernières années offrir des échantillons de son talent. Elle a fait salle comble au Printemps du Rire à Toulouse et dans une salle montmartroise à Paris. Cette année, le public gersois aura le plaisir de la retrouver dans une vraie salle afin de déguster dans de bonnes conditions ses "objets contés non identifiés" qui se terminent par une version hilarante du Petit Chaperon Rouge façon hip-hop ! Anne-Gaëlle Duvochel est un "personnage" hors du commun,ne serait-ce que par sa très grande taille. Toulousaine, elle jongle avec espièglerie avec la langue française et nous présente le monde du conte sous un angle bien à elle. Son spectacle "Blanche Neige règle ses contes" avec ses sketches :"Les mots lassent", "La B attitude", "La conteuse AOC", "Super Blanche Neige", "L'écharpe à ronds rouge".

Durée 1 h 15 - tous publics, à partir de 15 ans. Tarif : 10 €. Réservations auprès de la billetterie de l’office du tourisme Gascogne Lomagne.

Le dimanche 27 octobre, à 17 heures à la salle de la comédie, "Des petites sorcières comme les autres", un spectacle de contes jeunes publics. Entrée participation libre et gratuite.

Catherine Babin réinvente des histoires de sorcières débordantes de vitalité. Chaque femme porte dans son cœur une petite sorcière à la force naturelle riche de dons créateurs, de bons instincts et d’un savoir immémorial. Les artistes féministes d’art contemporain sont les nouvelles héroïnes qui montrent le chemin. Catherine Babin s’inspire de leur vie et de leur travail engagé pour écrire ces contes. La collaboration artistique avec sa sœur Cécile Babin a confirmé sa volonté de raconter aux enfants des histoires d’héroïnes, sorcières ou apprenties sorcières, farouches combattantes du patriarcat. Aujourd'hui, c’est leur faire prendre conscience qu’il y a toujours une possibilité de se regrouper pour lutter contre les discriminations et les inégalités. Il ne s’agit en aucun cas de susciter l’effroi, mais juste d’amener l’idée selon laquelle, un peu de magie blanche ou noire ne ferait pas de mal pour contrer les oppresseurs. Croire en l’avenir et se serrer les coudes pour se sentir bien, pour se sentir féministe !

Contact : 06 51 08 36 90 ; pierre.leoutre@gmail.com

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles