Prix Général Messimy 2019 remis à l'association M.C.P.T.

20191017115848J4AH bis.jpg

Lors de la Journée-rencontre sur l'Archéologie gersoise et l'Histoire de l'Art

C’est à l’occasion de la journée-rencontre sur l'Archéologie gersoise et l'Histoire de l'Art qui s’est tenue, samedi, à la salle Jeanne d’Ornezan, à Ornezan qu’a été remis le Prix du Patrimoine Général Messimy, destiné à rendre hommage à celles et à ceux qui se battent pour faire revivre un patrimoine de proximité, qu’il soit archéologique, historique, architectural, artisanal ou artistique. Auparavant, Étienne Savary, le maire, avait accueilli tous les invités, présentant par la même occasion les grands centres d’intérêt du village comme les vestiges d’une villa gallo-romaine qu’il voudrait bien sauvegarder, évoquant également l’œuvre d’Édouard Lartet.

L’association «  Marciac, Culture, Patrimoine et Traditions » mise à l’honneur

Cette année, l’accord du jury a été unanime pour décerner le prix à l’association « Marciac, Culture, Patrimoine et Traditions ( M.C.P.T.). Celui-ci a été remis par Delphine Grail-Dumas sous-préfète à son vice-président, Maurice Serres accompagné de Géraldine Pery, adjointe au maire de Marciac, en présence de Renaud Gagnaire  fils de Maryse Turbé, créatrice de ce prix en 1995 pour honorer la présence de son grand-père, le Général Messimy, grand serviteur de l’État, plusieurs fois ministre,  grand ami des arts et des lettres. L’association M.C.P.T. s’est constituée en 2005 autour du projet de sauvegarde de la chapelle Notre-Dame-de-la-Croix, édifiée en 1654, alors que la peste bubonique ravageait la Gascogne .

Des actions sur toute la Rivière-Basse et le Pardiac

Cette cérémonie a donné l’occasion de rappeler l’histoire de cette chapelle ainsi que les autres champs d’intervention de l’association pour la restauration du patrimoine historique et architectural de Marciac de la Rivière-Basse et des autres communes du Pardiac. De son côté, la sous-préfète a insisté sur l’importance du patrimoine des petites communes que l’État aide à sauvegarder afin de permettre que la culture ne soit pas l’apanage des seules villes. La matinée s’est terminée par  un apéritif offert par la municipalité.

DSC07943 (Copier).JPG
Madame la sous-préfète de Mirande entourée des personnalités
DSC07952 (Copier).JPG
Renaud Gagnaire présentant la finalité de ce prix
DSC07965 (Copier).JPG
L'assistance pendant les différentes allocutions
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles