Menu
Fleurons de Lomagne

Football National 3 : les Auscitains stoppés dans leur élan

Graves.JPG

Photo (Jean-Marc Ramel) : Damien Graves s'impose sous les yeux de Randy Ubatello et Franck Lalanne. 

AUCH : 0

MURET : 1

Mi-temps : 0-0.

LIEU: Auch (Stade Éric Carrière). SPECTATEURS : 400 environ. ARBITRES : Cédric Dutour assisté de Pierre Bat et Alexandre Cournot. PELOUSE : En bon état.

Muret : But de Nicolas Bories (72ème).

Auch : Graves (Cap), Pujos, Fitte, Ubatelo, Sékou Touré (Pierre Degbo 67ème), Huc, Paul Degbo, Peres, Lalanne (Muthular 61ème), Rumeau (Commère 73ème), Gabriel.

Avertissement : Pujos (44ème).

Muret Baba Alla, Bangoura, Jarzarek, Gyeboaho, Seydi, Barrow, Duparchy (Rivart 67ème), Bories, Marcant (Ounas 87ème), Adam, Sadio.

Avertissement : Bories (45ème), Adam (63ème).

Après être venu à bout de l’un des favoris à l’accession, Alès, Auch enchaîne pour son deuxième match à domicile par la réception de Muret, autre pointure du championnat. Et comme entre-temps, il y a eu un très bon match nul à Blagnac, les Auscitains ne peuvent qu’être ambitieux, ce samedi, en début de soirée.

D’ailleurs, les locaux démarrent la rencontre sur les chapeaux de roue en obtenant d’entrée une touche près du poteau de corner. Cette dernière, jouée très longue, voit une reprise du ballon dans la surface de réparation par Dominique Gabriel dont le tir s’écrase sur le petit filet. Les visiteurs réagissent dans les deux minutes suivantes en construisant une remarquable offensive qui se conclue par un shoot puissant à ras de terre que Damien Graves stoppe. Après ces deux escarmouches, le jeu s’équilibre entre les deux formations avec des Auscitains parvenant à contenir l’agressivité des Murétains. Ils vont même se créer une belle occasion à la 12ème minute sur une contre-attaque que Paul Degbo conclue par une frappe magistrale qui oblige le gardien Fouade Baba Alla à se détendre. Les visiteurs haussent le rythme, Auch fait le dos rond avec sa défense qui tient le choc. Laquelle s’en sort plutôt bien notamment lors de trois occasions dangereuses des Haut-Garonnais dont un coup franc tiré par Youssouph Sadio que Damien Graves, hyper vigilant, capte avec sûreté. Muret piétinant devant la cage locale permet à Auch de rentrer aux vestiaires à la mi-temps sur un score nul, 0 à 0.

À la reprise, les Auscitains plus entreprenants parviennent à se montrer dangereux notamment sur des coups de pieds arrêtés dont un corner et un coup franc (48ème et 62ème) que Muret repousse difficilement. Ce qui n’entame en rien les convictions visiteuses qui vont faire parler la poudre en alignant coup sur coup (70ème, 71ème) deux actions de buts qui font frémir les gradins du stade Éric Carrière. Et ce qui devait arriver arriva, dans la surface de réparation d’Auch avec un mauvais dégagement du ballon que Nicolas Bories à l’affût concrétise (0 à 1 à la 72ème). Dès lors, les locaux jouent leur va-tout pour revenir au score et c’est sur une de leurs actions que Florent Pujos à la 75ème minute est fauché dans la surface de réparation, le penalty semble indiscutable, mais pour l’arbitre ce n’est pas le cas. Auch continue cependant à harceler les Muretains, mais en vain.   

Déclarations recueillies par Jean-Marc Ramel

Franck Lalanne (Auch) : « Je suis hyper frustré et déçu. On a l’impression de pouvoir gagner le match, et au final, on prend ce but… C’était un match assez fermé. On doit faire plus d’efforts, être plus tranchants. On a manqué d’animation offensive... ».

Samuel Sotum-Castano (président Auch Football) : « Une défaite à domicile ne fait jamais plaisir. C’est dommage parce que, sur la physionomie du match, je pense qu’on ne méritait pas de perdre. Néanmoins, on fait quand même un très bon début de saison. Il faut continuer à travailler. Analyser pourquoi on a perdu. Et se remettre au boulot pour regagner des points rapidement. »

Dominique Gabriel (Auch) : « C’est un sentiment de frustration qui ressort. On a manqué clairement d’intensité offensive et de tranchant pour les déstabiliser. Et sur une petite erreur, on prend ce but ; et derrière on essaye de pousser tant bien que mal, mais on n’y arrive pas. Et du coup, c’est frustrant. Le coach nous l’avait dit à la mi-temps que s’il y a un vainqueur, l’autre équipe sortira avec de la frustration. »

Jérôme Muthular (Auch) : « Déçu du résultat. Même si on a du mal à se créer des occasions franches, on fait jeu égal, et on doit ressortir au moins avec le match nul. Ça a été un match fermé, on est resté en bloc, eux aussi. On aurait peut-être dû jouer un peu plus sur la largeur. Ce sont des points que l’on ne doit pas perdre, surtout dans un objectif de maintien. C’est un résultat dur pour nous ; il y en aura certainement d’autres, et il faudra sortir grandis de ces matchs-là. On va se concentrer sur le match de Rodez et aller de l’avant. »

Gilles Garcia (entraîneur Auch) : « Muret n’a pas volé sa victoire car, en seconde période, ils ont gagné la bataille du milieu de terrain. On s’est mis à jouer quand on pris le but. C’est frustrant parce qu’on ne perd que 1-0. On a eu du mal à se trouver dans les intervalles… Ce qui est frustrant, c’est de perdre à la maison, alors qu’on voudrait montrer autre chose à notre public, lui faire voir qu’il y a des valeurs dans cette équipe et qu’on a notre place dans ce championnat. Il faut continuer à bosser, ce qu’ils font, c’est bien. Il faut repartir de l’avant. À propos de Sébastien Lasserre, le coach de Muret qui à été remercié : c’est un pote à moi. Se faire virer après deux journées de championnat, je trouve ça immoral. Ça me fait vraiment ch… aujourd’hui de leur laisser valider ça. C’est certainement ce qui me fait le plus mal aujourd’hui. »

Damien Graves (capitaine d’Auch) : « Il y avait la place de prendre les trois points ce soir… Après le but, ils ont fermé le jeu et on n’arrive pas à revenir. C’était quand même une belle équipe de Muret… De toute façon, tous les matchs seront compliqués. On ne va pas se mentir. C’est la National 3 et toutes les erreurs se payent cash. Chaque match sera un combat. Mais je sais qu’on en est capable. On l’a démontré depuis le début du championnat, qu’on peut faire mieux que rivaliser. »

Jean-Louis Fauré (directeur sportif de l’AS Muret) : « D’abord, je veux dédier la victoire à deux personnes : à Sébastien Lasserre (entraîneur remercié dans la semaine) qui a beaucoup travaillé, et il avait à cœur de gagner. La seconde personne, c’est Loulou Ducos (entraîneur des gardiens) qui fête ses 60 ans aujourd’hui. À propos du match, compte tenu des occasions, il me semble qu’on mérite cette victoire. C’était un match âpre, compliqué, avec beaucoup d’intensité et de chaleur. Les garçons se sont battus tout en étant disciplinés, en donnant vraiment ce qu’on attendait d’eux. Ce soir, on est fiers d’avoir gagné à Auch où il sera difficile de s’imposer. ».

Marco Cafiero (président de l’AS Muret) : « On a vécu une semaine difficile. Donc l’important était de gagner, peu importe la manière. La saison peut commencer… elle commence à Auch, c’est chez moi (M. Cafiero est Auscitain). »

 

 

2.JPG
12. Nicolas Pérès.JPG
Nicolas Péres n'a pas ménagé ses efforts.
Paul Degbo.JPG
Paul Degbo pressé par un joueur muretain.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles