Menu

La parole d'Amédée de Noé dit Cham

isle de noe la parole cham.JPG

à travers Annie Jardel et Suzy Cortésy

Dans le cadre de l'exposition consacrée au caricaturiste du 19ème siècle, Amédée de Noé dit Cham qui se tient jusqu'au 25 août au château de l'Isle-de-Noé, l'association qui se consacre à la mémoire du fils terrible du marquis de Noé, invite le 8 août,  à 18 heures, à une soirée lecture. Celui qui a croqué à la une du journal le Charivari tous les personnages de son époque, s'est également servi de sa plume pour écrire. 

Annie Jardel et Suzy Cortésy viendront donner lecture de quelques unes de ses correspondances afin de mieux faire connaître l'attachement du personnage au château familial et aux habitants de l'Isle-de-Noé. Cette manifestation se déroulera dans la cour d'honneur du château. L'entrée est gratuite, tout comme celle de l'exposition qu'il ne faut pas manquer.. 

Cham, célèbre caricaturiste

Dédiée au dernier descendant célèbre des de Noé, une salle entière est illustrée par les dessins de Cham, ce descendant renié des de Noé qui se fait appeler ainsi mais se nommait en réalité Amédée de Noé (1818–1879). Il deviendra l’un des caricaturistes les plus célèbres de son époque, en France comme en Angleterre, aux côtés de Daumier. Son humour caustique et son trait de crayon ravageur ont fait le succès du plus célèbre journal de l’époque « Le Charivari ».

L'exposition 

De l’Isle d’Arbéchan jusqu’en 1575 à L’Isle-de-Noé avec l’installation de la famille de Noé, en passant par L’Isle de la Baïse durant la Révolution une grande partie de l'exposition retrace l’histoire du château, véritable poumon du village.

Du château seigneurial d’Arbéchan, on ne trouve plus trace. L'actuel édifice date de 1756 et a été édifié à la demande de la comtesse Marc Roger de Noé, petite nièce de Colbert. Le château, classé aux Monuments historiques, est depuis 1975 propriété communale et a fait l’objet de nombreuses restaurations. L’exposition fait aussi le lien entre Saint-Domingue devenu Haïti et le village, via le comte Pantaléon de Noé et son esclave affranchi dit Toussaint Louverture, chantre de la lutte contre l’esclavage.

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles