Menu

Le ras-le-bol des agents de l'EHPAD la Pépinière

P1550908.JPG

Ce lundi matin 20 mai, à 9 heures, devant les locaux administratifs de l’Établissement public de santé de Lomagne (EPSL), une dizaine d’agents de l’EHPAD de la Pépinière manifestaient « leur ras-le-bol de travailler dans des conditions à flux tendu, en situation dégradée, de voir leurs jours de repos se transformer en jours de travail à une cadence accélérée ».

Une situation due à un manque de personnel « où on remet en question le diplôme de l’aide-soignant qui a suivi des cours alors qu’aujourd’hui, à l’EHPAD de la Pépinière, ce sont des agents des services hospitaliers sans formation qui assurent l’hygiène des résidents », dévoile une manifestante. Et une seconde de rajouter : « Le burn-out fait des ravages parmi les soignants où nous comptabilisons six arrêts maladie dont trois de longue durée. Dans l’unité Alzheimer, nous laissons les patients trop souvent seuls par manque de personnel. La Pépinière est un monde oublié ».

Evelyne Dupouy, secrétaire générale FO, Département Santé, souligne pour sa part « que les agents ne veulent plus cautionner cette maltraitance institutionnelle que le manque de moyens leur impose. Ils sont épuisés. Nous  demandons une augmentation de la masse salariale à la hauteur de la charge de travail et l’embauche au minimum de deux aides-soignants ».

Des revendications que les manifestants comptaient remettre aux représentants de l’ARS, du Conseil Départemental et à la direction de l’EPSL, venus pour discuter de  l'enveloppe financière pour les cinq prochaines années.

P1550909.JPG
Photos DR
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles