Menu

Le dessinateur Loïc Faujour à Vic-Fezensac

loic faujour.jpg

Loïc Faujour, son périple dans la France profonde

Loïc Faujour, humoriste sait transmettre ses idées, son concept sociétal par le dessin.

Cet artiste, simple et convivial, était l’invité des présidents de Confluences, Christelle Thiriet et Bernard Delor.

Une initiative unanimement saluée et appréciée sur les divers sites de présentation sur les deux journées que nous a réservées Loïc Faujour.

Au collège autour d’une rencontre avec les élèves et les professeurs, rencontre empreinte d’une capacité pédagogique qui a séduit tout l’auditoire.

Cette même séduction, renouvelée le soir dans l’espace de la Médiathèque à la rencontre « Grand Public » a été, comme à Rozès, le lendemain un même procédé d’échanges, directs et conviviaux, où la présentation des œuvres était plus parlante que de longs exposés sur une analyse sociétale de grands intellectuels, souvent plus orientés.

À la Médiathèque Intercommunale, après l’accueil de Karine Labrousse, le président de l’Office de Tourisme, Jean-Claude Vuillemin, tout comme Bernard Delor, a mis en évidence le talent de l’artiste, les expressions sont souvent rugueuses mais toujours en harmonie avec les analyses les plus pertinentes de l’actualité du déphasage entre les décideurs centraux et la population.

C’est cette même observation qu’a relevée Robert Frairet, président de la Communauté de Communes et conseiller départemental, pour qui les accès à la culture et aux divers services doivent toujours être rappelés quelle que soit la forme d’expression, dessins medias, réseaux sociaux. Les populations des territoires ruraux ne doivent pas vivre un sentiment d’abandon provoqué par un parisianisme souvent méprisant et coupé des vrais réalités quotidiennes.

Les nombreux participants, notamment à l’exposition de Rozès, s’accordent sur un point : la réussite de cette manifestation qui, avec la communauté de communes, l’OT et le programme LEADER du Pays d’Armagnac démontre que la création et l’imagination sont une vérité.

La convivialité de ces deux jours n’aurait pas été complète sans la mise en place d’une réception, véritable promotion des produits locaux et, pour Loïc Faujour, lui rappeler les noblesses de l’Armagnac dont il a juré d’être l’ambassadeur le plus dévoué.

faujour MEDIA 2019 007.jpg
Photos DR
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles