Menu

Un défilé qui n'a rien à envier à ceux de la capitale

Mode in Simorre.jpg

La 4ème édition de Mode in Simorre

Si vous aviez eu l'occasion d'écouter Radio Coteaux [1], la radio gersoise de Saint-Blancard, ce lundi matin 11 mars, entre 11 h et 12 h, cet article n'aurait plus aucun intérêt pour vous. Vous sauriez tout de ce qui va se passer à Simorre [2], dimanche prochain, le 17 mars.

Heureusement, vous travailliez et n'étiez pas branché sur la fréquence 104.6 !

Donc nous allons pouvoir vous rapporter ce que les trois membres de l'association interviewés ont répondu.

Dominic Goddard, le président, est intervenu en premier pour rappeler les grandes lignes de cette 4ème édition de Mode in Simorre organisée par l’association PALACES [3]. 

Tout au long de la journée, va avoir lieu un vide-dressing, des artisans vont exposer ; à 15 heures, ce sera le clou de la journée avec le défilé de mode et, après la tombola, à 17 h, une fin d'après-midi musicale avec un apéritif.

Emmanuelle Pfrang, par ailleurs trésorière de PALACES, en charge du vide-dressing, en explique le fonctionnement. Il s'agit d'un dépôt vente de vêtements, chaussures et accessoires de mode, en très bon état, les modèles originaux sont appréciés, si possible déjà sur cintres pour les articles qui le nécessitent. Avec une équipe de bénévoles, elle réceptionne le vendredi 15 et le samedi 16, de 9 h 30 à 12 h 30 et de 14 h à 18 h. Chaque pièce est étiquetée après en avoir fixé le prix avec le déposant. Une petite commission sera prélevée par l'association.

La vente se fait toute la journée du dimanche et la clientèle est bien présente puisque le produit des ventes de l'année dernière a dépassé les 1.000 €. Le lundi, entre 10 h et 12 h, les vendeurs récupèrent leurs gains, mais pas forcément leurs invendus dont l'association a souhaité faire don à des associations en charge des migrants. Pendant deux ans, cela a bien fonctionné mais, en 2018, aucun contact n'a été positif et tous ces articles ont finalement été donnés à d'autres associations. Emmanuelle - 06.85.20.09.49 - lance un appel pour connaître une association, en charge de migrants, qui serait intéressée pour récupérer tous ces articles de qualité.

Pendant toute la journée, les divers artisans et commerçants présentent leurs productions ; pour leurs emplacements, ils n'ont payé aucune location mais, en contre-partie, offre des lots pour la tombola.

A midi, le repas est préparé par Séverine [4], la cheffe du Bouche à Oreille, le menu n'était pas encore connu, ce lundi mais il s'agira d'un repas tout en bio avec, pour ceux qui le souhaitent, une option végétarien. La réservation est souhaitable, en effet, l'année dernière, ce ne sont pas moins de 120 couverts qui ont été servis.

15 heures arrivent ensuite et voici l'heure du grand moment, le défilé de mode !

Chaque année, un thème pour ce défilé, cette année, le printemps évoque le renouveau de la nature mais aussi des créations.

Ces créations présentées sont toutes très originales, voire loufoques comme le rappelle l'animateur de Radio Coteaux. Ainsi, il se souvient d'une année où la mariée qui clôturait le défilé, était fabuleuse tout en bleu. Normal, répond Cécile Monnier [5], cette année-là, le thème choisi était la turquoise de Simorre !

Cécile, la troisième dans le studio de radio, nous évoque le défilé. Un travail de préparation impossible à résumer en quelques lignes, tant il est considérable : des stylistes et des couturiers qui créent des modèles pour la circonstance, à accessoiriser avec la production des autres, maroquiniers, créateurs de bijoux, etc. L'avantage étant la proximité de tous ses intervenants, la plus éloignée arrive d'Ariège, tous les autres sont du Gers et des communes environnantes, un vrai vivier de créateurs que cette partie de l'Astarac ! Une autre originalité, la participation, cette année, de quelques créateurs amateurs.

Mais pour tout défilé, il faut des mannequins, tous des non-professionnels bien sûr. Une cinquantaine sont nécessaires chaque année et de tous les âges : du petit dernier qui commence à peine à marcher jusqu'à sa mamie, jeune ou moins jeune retraitée. Au dernier défilé, le mannequin le plus âgé avait 73 ans. En effet, les créateurs s'adressent à un public très varié : hommes, femmes, enfants.

La première année, pas facile de trouver des volontaires, Cécile se souvient avoir eu un mal fou à recruter des jeunes hommes, depuis c'est tout juste si ils ne se battent pour monter sur le podium. Toutefois, si certains sont attirés par les sunlights, il est encore temps de postuler en contactant le 06.37.38.61.88. Mais, il faut savoir que, outre le défilé, la préparation avec les coiffures et le maquillage, le dimanche matin, il faudra aussi assurer une répétition le samedi vers 18 heures, derrière des portes fermées par lesquelles rien ne pourra filtrer. La surprise devra être totale. Seule information disponible, le Président de l'association défilera en chaussettes ! Peut-être même que d'autres mannequins masculins arpenteront le podium en tenue estivale.. ou plus légère … sous-vêtements ? Difficile d'interpréter ces propos. Il faut y aller voir pour le découvrir.

Après le défilé dont la présentation est assuré par Emmanuel Blancafort, un autre artiste local, vient le moment du tirage de la tombola. Puis ce sera l'apéritif offert par l'association. Cette fin de journée sera clôturée en musique avec Evelyne Bigotto, chanteuse professionnelle, arrivant de Saramon.

 

Tout au long de la manifestation, comme chaque année, un photographe professionnel, David Aubert [6] également installé à Simorre, à L'Espant'art, réalisera un reportage photo qui sera l'occasion d'une exposition dont la date reste à déterminer. Lorsque le Journal du Gers en sera informé, nous ne manquerons pas de vous la communiquer.

[1] Radio Coteaux» est une radio associative créée en 1983 et installée à Saint-Blancard, à une dizaine de kilomètres de Simorre, depuis 1999. Elle a un rôle de promotion de la vie locale et sert à tisser du lien social. De nombreux sujets de société sont traités : l'emploi, l'écologie, l'agriculture, l'art, la langue et la littérature. Des groupes de musique sont régulièrement invités. Vous pouvez aussi l'écouter par le biais de son site internet : www.radiocoteaux.com où vous trouverez également de nombreux podcasts des différentes émissions. 

[2] Simorre est situé en Haut-Astarac, à 32 km au sud d'Auch. Charmant village, avec son église Notre-Dame fortifiée, une abbatiale, joyaux architectural en brique au pays de l'Astarac essentiellement en pierre ; sa vieille halle centrale, son musée, ses maisons à colombages et à encorbellements, son foirail et placettes ombragées qui invitent à la visite. Simorre surprend et émerveille. L’atmosphère de ce petit village est agréable, autant que ses nuits musicales et conviviales, avec des animations tout au long  de l'année.

[3] Producteurs, Artisans, Libéraux, Artistes, Commerçants, Entrepreneurs de Simorre. Découvrez-les en remontant tout au long de leurs pages sur https://www.facebook.com/simorrepalace/

[4] Séverine Pailhès du Bouche à Oreille : une cheffe gersoise remarquée.

[5] Les Arts du Fil - Broderie et création couture à Simorre.

[6] https://www.facebook.com/DavidAubertPhotographe/

Photo d'illustration : Emmaunuel Blancafort, animateur du défilé, avec Dominic Goddard, président de l'association, au micro lors de l'édition 2018.

Toutes les photos d'illustration avec l'aimable autorisation de David Aubert.

Mode in Simorre Bis.jpg
Le défilé édition 2018 avec une assistance visiblement enchantée - Photo David Aubert
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles