Menu

Une cheffe gersoise remarquée

BAO.PNG

Parmi 500 femmes qui font la différence dans les cuisines de France

L'Académie française autorise dorénavant les femmes en cuisine à s'appeler cheffes, il a fallu débattre de longs moments avant d'arriver à cette évidence, mais encore faut-il maintenant donner à ce mot au féminin, la même valeur qu'à celui de chef !

Vérane Frédiani, également réalisatrice et productrice de films, et Estérelle Payany, journaliste culinaire, n'ont pas attendu le feu vert de ces messieurs, en vert eux aussi, pour intituler leur dernier ouvrage, sorti fin février 2019, « Cheffes – 500 femmes qui font la différence dans les cuisines de France ».

Pourquoi signaler cette ouvrage hors de notre chronique littéraire mensuelle  À vos marque-pages ? Tout simplement parce que, sans distinction de cuisine, de terroir ou de parcours, il recense quelques 500 femmes cheffes.

 

Il en signale 50 en Occitanie dont Charlotte Latreille du Château Bellevue, à Cazaubon. Mais surtout, sélectionnées parmi toutes ces cheffes de France, il propose également de découvrir 15 portraits de cheffes dites « remarquables et exemplaires ».

Or, un de ces portraits détaillés est consacré à une Gersoise, Séverine Pailhès du Bouche à Oreille, à Simorre.

Pour découvrir la cuisine de Séverine, mettez vous en appétit en allant flâner sur le site de son bistrot culturel.

Le Bouche à Oreille - Place de la Mairie - 32420 Simorre
Tél : 05 62 05 52 42 - mail contact@lebao.fr

Déjeuner du mardi au samedi.
Dîner les jeudi, vendredi et samedi.

Bar et grignotage
Du mardi au samedi de 8 h 30 à minuit,
les lundi et dimanche de 9 h à 14 h.

https://www.facebook.com/leboucheaoreillebarresto/

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles