Menu

Conjoncture 2018 : une activité industrielle dynamique

industry-3087393_960_720.jpg

L’indicateur de chiffre d’affaires réalisé par les entreprises gersoises au 4ème trimestre 2018 reste globalement stable par rapport au trimestre précédent. Il est en léger recul pour l’activité prévue au 1er trimestre 2019.

L’indicateur d’opinions sur la question « Comment jugez-vous la rentabilité de votre entreprise sur l’année écoulée » baisse globalement de 4 points par rapport à l’année dernière, dans le Gers comme au niveau régional mais augmente fortement dans l’industrie gersoise. L’évolution de la rentabilité sur l’année 2019, est anticipée de manière plus favorable.

La demande adressée à l’activité en 2018 est jugée globalement stable par les chefs d’entreprise par rapport à 2017. Cette évolution est jugée favorable ou très favorable pour plus de 50% des répondants. Ce taux atteint 73% dans le secteur industriel comme dans la construction. 

Sur l'année écoulée, le solde d’opinions sur la marge commerciale (ou brute) évolue peu pour les chefs d’entreprise gersois hormis pour l’activité industrielle où la marge évolue favorablement.

L’évolution de la concurrence sur l’année écoulée est jugée défavorable ou très défavorable par 44% des chefs d’entreprise gersois. Le solde d’opinions se dégrade de 24 points par rapport à l’année dernière pour se rapprocher du solde enregistré au niveau régional.

Les chefs d’entreprise jugent la situation financière de leur entreprise de manière sensiblement équivalente à l’année dernière : 63% la jugent « très saine » ou « saine » (82% dans l’industrie), 37% « fragile » ou « très fragile » (45% dans les secteurs des Hôtels-Cafés-Restaurants et des services).

Globalement l’avenir de leur secteur d’activité est considéré de manière moins favorable par les chefs d’entreprise gersois avec une baisse de 13 points du solde d’opinions sur un an. 

La sortie de crise dans la filière gras explique en partie le redressement de l’activité et la confiance retrouvée dans le secteur industriel, dans un contexte économique général plus porteur en 2018. 

L’inquiétude et les difficultés des TPE dans les commerces et services gersois sont à l’inverse plus fortement marquées qu’il y a un an.

Source : Baromètre de conjoncture des CCI d’Occitanie – Résultats pour le département du Gers – Vague d’enquête : Janvier 2019.

Télécharger la présentation détaillée  du baromètre du baromètre de conjoncture sur https://www.gers.cci.fr/actualites/barometre-de-conjoncture-des-entreprises-du-gers.html

Illustration Pixabay.com

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles