Menu

La mauvaise surprise du recensement lié à un manque de citoyenneté des personnes recensées

P1530101.JPG

Ce sont 398 habitants qui manqueraient à l'appel, le maire d'Auch s'en étonne et en recherche les causes pour réagir tant qu'il est temps

Photo : Barbara et Yves, agents recenseurs, Claudine Roussel, responsable du servie population, Christian Laprébende, maire d'Auch, Nicolas, agent recenseur.

« J’alerte sur la citoyenneté des habitants concernés par le recensement parce qu’il  est obligatoire de répondre aux questions des agents recenseurs, selon la loi n° 51-711 du 7 juin 1951 », rappelle Christian Laprébende, maire d’Auch, lors de sa conférence de presse portant sur un premier bilan du recensement de la population auscitaine qui a débuté le 17 janvier et qui se termine le 23 février.  

Avec ce premier bilan à une dizaine de jours de la fin du recensement, il apparaît une baisse de 398 habitants par rapport à l’actualisation de 2011. Une constatation pour le moins étonnante puisque qu’entre 2010 et 2015, la population d’Auch a augmenté annuellement de 0,3 %. « Bien évidemment, tout en restant prudent sur cette baisse de la population, cela nous a interpellés, révèle Christian Laprébende, alors nous avons rencontré les six agents recenseurs pour en comprendre les raisons ».

Sont mis en avant le taux de résidence principale qui serait de 82 % alors que les années précédentes, il se situe entre  84 % et 86 %, et un taux de non réponse de 5 % plus élevé que d’habitude, alors qu’il était de 4 % en 2015 et 2016, et de 2 à 3 % de 2013 à 2015. Nicolas agent recenseur souligne que « les jeunes ne se sentent pas concernés, par contre les personnes plus âgées ont un sens civique plus développé et enfin les gens ne répondent pas toujours au coup de sonnette même quand ils sont là ».

« Ce manque de civisme a des conséquences très directes sur les finances de la commune qui perçoit 195 € par habitant dans le cadre de la dotation globale de fonctionnement versée par l’État. Il est impératif d’amener des corrections et, pour cela, je compte sur la citoyenneté des auscitains recensés », conclue Christian Laprébende.  
P1530104.JPG
Claudine Roussel, responsable du service population, présente les quartiers en cours de recensement.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles