Menu

Hôpital : Les voeux aux personnels

2R6A2394.jpg

Directeur et présidente du conseil d'administration se veulent confiants en l'avenir

Dans un contexte difficile, Bertrand Teneze, directeur, et Gisèle Biémouret,  présidente du conseil d’administration, se sont montrés optimistes quant à l’avenir, lors de la cérémonie des vœux qui se déroulait vendredi dernier.

Bertrand Teneze a démontré, chiffres à l’appui, le dynamisme de l’activité dans tous les services, soulignant qu’un établissement qui a une forte activité est un établissement en bonne santé  qui peut entrevoir des projets même si, sur le plan financier, l’année 2018 s’est avérée compliquée.

Parmi les projets évoqués par Bertrand Teneze : celui du pôle gériatrique à finaliser pour être pleinement opérationnel, le dossier d’autorisation d’IRM en cours pour compléter le plateau technique. Sur le délicat problème des urgences, le directeur souligne que le dossier est toujours en cours d’instruction avec l’Agence Régionale de Santé.

Coté aménagements, c’est la fin très prochaine de la climatisation des couloirs de l’EHPAD qui est annoncée. La rénovation des chambres en Médecine, celle des locaux du service Imagerie. Enfin la mise en conformité de la sécurité incendie.

Le Centre Hospitalier de Condom a une véritable spécialisation médicale, au carrefour de la prise en charge hospitalière, des soins de premier recours et de l'accompagnement médico-social, concluait le directeur remerciant l’ensemble du personnel pour son implication et son dévouement.

Gisèle Biémouret qui a déjà rencontré le nouveau directeur de l’ARS, évoque un bilan similaire positif qui peut être un moteur de développement pour l’établissement condomois.  La présidente du conseil d’administration a mis l’accent sur le combat qu’il y a lieu de poursuivre quant au fonctionnement du SMUR qui doit être en état de fonctionnement 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours de l’année.

En tant que député, Gisèle Biémouret s’est dite totalement mobilisée sur l’examen prévu au printemps concernant le projet de loi relatif à l'organisation et à la transformation du système de santé. Elle précise même que le gouvernement veut modifier par ordonnances le statut des hôpitaux de proximité, dont il entend notamment redéfinir les missions. Sans chirurgie ni maternité, ces établissements, comme celui de Condom, se recentreraient sur la médecine générale, la gériatrie et la réadaptation.

Pour conclure, Gisèle Biémouret adressait à chacun le message suivant : "Conservez votre sincérité et votre dynamisme dans chacun des gestes que vous prodiguez aux patients, vous participez aux derniers remparts d’une cohésion dont nous avons nécessairement besoin."


photos Marc Le Saux

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles