Menu

Save the Arts : des "images mentales"

50018973_2281243368592881_669811621668847616_n.jpg

LES VUES DE MARYSE MICHELON
Après une trentaine d'expositions à travers la France mais aussi l'Italie dont elle est originaire, depuis le samedi 12 janvier,  l'artiste peintre Maryse Michelon propose  une quarantaine de toiles issues de sa série "VUES". 

Un regard contemporain porté sur les habitats et la nature qui nous entourent !                                                                                                                                                                                                   

C'est à partir de clichés photographiques que commence le travail de l'artiste autodidacte : elle choisit un paysage, généralement marqué par une occupation humaine, un habitat. S'ensuit une série de confrontations avec la figuration, la menant peu à peu vers l'abstraction : géométrisation et simplification des formes, modification des tons. Ils deviennent plus chauds, ou plus froids qu'initialement. Les lumières changent aussi : elles s'intensifient, s'infusent.  A travers des procédés techniques, Maryse crée une esthétique proche des souvenirs ou de ce que l'on pourrait appeler des "images mentales", "symboliques", rappelant inévitablement à nous, visiteurs, des esthétiques singulières et personnelles que renferme notre mémoire des lieux que l'on a parcourus, que l'on a habité, que l'on a aimé. 

Colline, Maryse Michelon, une visite en deux temps 
Si le rez-de-chaussée de cette exposition raconte les paysages dans des tons bleutés et rouges, tous indépendants des uns des autres, le premier étage offre aux visiteurs quatre triptyques de grands formats : "Saint Emilion", "Summertime", "l'Escaladieu" et "Lama".  Ils déroulent en trois phases les modifications et les ajustements réalisés par la peintre.  Nous découvrons alors par comparaison ce que l'artiste a préservé de l'image initiale, ce sur quoi elle s'est concentré et laisse le visiteur déambuler entre deux versions, deux consciences de la réalité.

Un vernissage en musique avec Ménage à trois ! 
Le 12 janvier à 18h, trois des musiciens de Lady Spancer Quartet ont  offert un moment musical autour de notes swing ! Un beau voyage convivial autour d'un apéritif solidaire ! Avec Jean Clermont, à la clarinette, Sébastien Cabos à la guitare solo et Bertrand Piquemal à la guitare rythmique. 

48939753_2260861443964407_3677654571418648576_n.jpg
48391302_2240132702703948_3022499783345438720_n.png
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles