Menu

Auch pour un rachat

13.JPG

Pour son dernier match avant Noël, Auch reçoit Tournefeuille : une victoire pour passer les Fêtes sereinement.

« Quand tu te pointes sans envie et que tu te prends pour ce que tu n'es pas, tu te fais punir ! » Cette analyse, brève et sans concession, est signée Gilles Garcia. L’entraîneur n’a effectivement pas digéré la défaite (4-1) de ses hommes à Portet-sur-Garonne le week-end dernier, lors de la 8ème journée de championnat. Et bien plus que le résultat lui-même, c’est le comportement des joueurs qui a agacé au plus haut point le coach. D’accord, ce n’est que la deuxième fois que les Auscitains s’inclinent dans ce championnat de Régionale 1 cette saison, donc rien de déshonorant. Mais lorsqu’il se trouve que l’on est coleader (avec Tarbes), et que, même si officiellement il n’y a aucun impératif à ce sujet, et  que l'on a dans un coin de la tête l’idée de passer à l’étage au-dessus, s’incliner deux fois, et contre des promus, cela fait un peu brouillon. Et ce n’est pas Gilles Garcia qui dira le contraire : « Tarbes nous en met 3, Portet 4 ; prendre 7 buts contre des promus, on ne peut pas parler d’ambition avec ça. On prend trop de buts. »

Ce samedi soir, pour le compte de la 9ème journée de championnat, c’est Tournefeuille qui viendra défier Auch Football. Une équipe Haute-Garonnaise que le staff auscitain prend avec le plus de sérieux qui soit car « c’est une équipe invaincue et je ne pense pas que ce soit un hasard. C’est une belle équipe qui vient de monter. » L’entraîneur gersois n’en dira pas plus sur l’adversaire du jour. Ce qu’on peut rajouter, en regardant le classement, c’est que les Tournefeuillais sont actuellement en quatrième position avec trois points de moins qu’Auch, mais avec aussi un match en moins. Mais peu importe pour Gilles Garcia qui se reconcentre sur ses troupes et va tenter de redonner au groupe le mental qu’on lui a connu il y a encore peu.

Le coach n’ignore pas les envies de National 3 de ses joueurs. Mais il se pose certaines questions : « Entre le fait d’avoir envie (de monter) et se donner les moyens, il y a un fossé. Aujourd’hui, ils ont peut-être envie de monter, mais est-ce-qu’ils s’en donnent les moyens ? J’aurais tendance à dire que ce n’est pas le cas… Il y en a qui se croient arrivés, et c’est à nous, coaches, de remettre un peu plus de concurrence dans le groupe de manière à les maintenir tous concernés. » La déroute de Portet doit être rangée aux oubliettes. Accident de parcours. Maintenant c’est Tournefeuille qu’il faut gérer. Et il faut parier tout de même que les joueurs auscitains n’auront pas le mauvais goût de gâcher le réveillon de leur coach par un bis repetita. Même si nous sommes en pleine période de bûche, Gilles Garcia n’apprécierait pas un nouveau coup sur la tête.

Anthony Carrère, qui a repris avec la réserve, ne devrait pas être aligné. Pierre Nadaud, milieu de terrain, encore sous le coup d’une suspension et donc absent avoue que « la trêve va faire du bien à tout le monde, je pense, après le match de Coupe de France (Gazélec Ajaccio) qui reste en travers de la gorge. On va pouvoir se reposer mentalement et physiquement pour pouvoir repartir du bon pied en 2019… Il faut évacuer un peu tout ça pour repartir comme il faut pour arriver à accrocher la première place et monter… Le championnat n’est pas fini… Il n’y a pas que nous qui allons perdre des points. Je suis optimiste pour la suite du championnat. Si le groupe reste tel qu’il est, avec le retour des blessés et des suspendus, ça va le faire. » Et Gilles Garcia de conclure lui aussi sur une note positive en prophétisant que « c’est peut-être un mal pour un bien… Jusqu’à présent les garçons ont toujours su se remettre en question après une défaite ; on va le voir dès le match de samedi. »

70.JPG
Sous le coup d'une suspension, Pierre Nadaud (ici contre Colomiers en coupe de France) ne sera pas aligné samedi soir.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles