Ne pas tomber dans le piège de Portet

115.JPG

Ce samedi 15 décembre (à 20 h), pour le compte de la 8ème journée de championnat de Régionale 1, Auch Football se déplace à Portet-sur-Garonne.

Dans le challenge qu’ils se sont donnés, à savoir remporter leurs trois matchs de championnat avant la trêve de Noël, les Auscitains ont fait un tiers du chemin (après leur large victoire 6-2 sur Aussonne il y a deux semaines). Ce samedi soir, les Gersois vont devoir s’imposer sur la pelouse de Portet-sur-Garonne s’ils veulent réussir leur mission. Et les protégés de Gilles Garcia ont franchement les moyens d’y arriver, même si « ce n’est pas évident de jouer Portet chez lui, prévient quand même Grégory Guiraud, l’entraîneur-adjoint d’Auch Football. De toute façon, on sait très bien qu’on est attendu sur tous les terrains où on va. Par expérience, je peux dire que les matchs à Portet sont toujours engagés. Et en plus, ils restent sur une bonne performance. » Effectivement, les banlieusards toulousains se sont imposés (0-1) à Castanet lors de la journée précédente. Un résultat qui a peut-être donné des idées à cette équipe qui se classe 9ème avec 7 points.

Plus haut, tout en haut, Tarbes et Auch se partagent le trône avec 16 unités chacun. Les Tarbais jouant leur match contre Golfech le dimanche, Auch ne devra pas calculer à Portet. Meilleure attaque de sa poule avec 18 buts inscrits, Auch Football doit faire parler la poudre face, il est vrai, à une des bonnes défenses de cette même poule (9 buts encaissés, comme Auch). Mais attention, le staff auscitain ne se contentera pas d’un résultat positif ! Ce qu’il est attendu des joueurs, c’est également un comportement qui s’inscrit dans la ligne de conduite édictée par le coach, ce qui n’avait pas été le cas contre Aussonne où, malgré le large succès, l’entraîneur Gilles Garcia avait piqué une grosse colère dans les vestiaires. D’ailleurs, dans la semaine qui avait suivi ce match, les joueurs ont eu droit à deux grosses séances d’entraînements plutôt physiques, selon Grégory Guiraud.

A Portet, donc, le match se jouera aussi dans la tête. « Si on est pas prêts mentalement à aller au combat, ça peut être compliqué. C’est ce que Gilles Garcia essaye d’inculquer aux joueurs, parce que la qualité footballistique, ils l’ont. Il faut être un peu plus fort mentalement et être prêts à se faire secouer parce que ce ne sont que des matchs comme ça qui nous attendent. »

Les Auscitains n’ayant pas joué leur match de Coupe le week-end dernier, « la coupure nous a fait du bien pour recharger les batteries, souffle l’entraîneur-adjoint, parce que les matchs de Coupe de France, avec deux fois  jusqu’aux prolongations, nous ont fait puiser dans les organismes ; puis aussi émotionnellement avec le match du Gazélec Ajaccio... »

Le 22 décembre à 19 h, Auch Football recevra Tournefeuille pour le dernier match de l’année 2018. Les joueurs gersois n’auront pas trop le loisir de profiter de la trêve des confiseurs puisqu’ils auront de repos seulement le mardi 25 décembre et le lendemain. Dès le vendredi suivant, à nouveau à l’entraînement !

72.JPG
Damien Graves réalise une excellente première partie de saison dans les buts d'Auch Football.
94.JPG
Gilles Garcia, un entraîneur attentif à tous les détails.
71.JPG
Grégory Guiraud, l'entraîneur-adjoint, ici après la victoire sur Colomiers en Coupe de France.
22.JPG
Toujours accrocheur, Téo Caillau (en rouge) ne lâche rien.
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles